Bangladesh: «La situation pour les Rohingyas va s'empirer»
Publié

Bangladesh«La situation pour les Rohingyas va s'empirer»

Nath Fauveau travaille pour l'ONG Medair. Elle revient de deux mois au Bangladesh où elle a apporté son aide aux réfugiés rohingyas. Interview.

par
Catherine Cochard

La saison de la mousson vient de débuter dans le district de Cox's Bazar où se sont réfugiés plus de 700'000 Rohingyas.

Nath Fauveau travaille pour l'ONG Medair. Elle revient de deux mois au Bengladesh où elle a apporté son aide aux réfugiés rohingyas. Elle raconte ce qu'elle a vu et fait part de son inquiétude quant aux conséquences désastreuses que pourraient avoir sur le camp les pluies torrentielles de la mousson qui débute.

Votre opinion