10.08.2020 à 20:47

TensionsLa Slovaquie expulse trois diplomates russes

Bratislava a renvoyé trois employés de l’ambassade de russe pour «un crime grave», qui serait en lien avec le meurtre d’un ancien rebelle tchétchène dans un parc de Berlin en 2019.

La présidente slovaque, Zuzana Caputova

La présidente slovaque, Zuzana Caputova

AFP

La Slovaquie a annoncé lundi avoir expulsé trois diplomates russes pour «un crime grave», les médias locaux rapportant un lien possible avec le meurtre d’un ancien rebelle tchétchène dans un parc de Berlin l’année dernière.

«Je peux confirmer qu’une décision a été prise d’expulser trois employés de l’ambassade de la Fédération de Russie en Slovaquie», a déclaré à l’AFP Juraj Tomaga, chef du service de presse du Ministère des affaires étrangères. «Selon les informations des services de renseignement slovaques, leurs activités étaient en conflit avec la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques», a-t-il déclaré.

Tomaga a également déclaré qu’un visa délivré par le consulat slovaque à Saint-Pétersbourg en Russie avait été «détourné et qu’un crime grave avait été commis sur le territoire d’un autre État membre de l’OTAN et de l’UE». Le porte-parole n’a pas fourni plus de détails.

Le Ministère russe des affaires étrangères a indiqué, selon les médias locaux, que Moscou réagirait aux expulsions «de manière similaire».

Selon le quotidien Dennik N, le consulat slovaque à Saint-Pétersbourg avait délivré l’année dernière des visas autorisant l’entrée dans l'Union européenne d’un citoyen russe soupçonné plus tard d’avoir tué Zelimkhan Khangoshvili, un Géorgien d’origine tchétchène dans le Kleiner Tiergarten, un parc de Berlin.

La police allemande avait arrêté un suspect peu de temps après la fusillade et les procureurs avaient accusé la Russie d’avoir ordonné le meurtre – une allégation rejetée comme «non fondée» par Moscou.

Selon le site d’investigation Bellingcat, le suspect, Vadim Krasikov, était un tueur à gages qui a grandi au Kazakhstan alors qu’il faisait partie de l’Union soviétique avant de déménager en Sibérie.

(AFP/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!