21.07.2017 à 17:21

La Société Générale punie sur l'anti-blanchiment

France

La banque a reçu un blâme et une sanction de 5,5 millions de francs de la commission des sanctions de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Des «insuffisances importantes» dans son dispositif de lutte contre le blanchiment d'argent. Voici ce que l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) reproche à la SocGen. Il s'agit notamment des délais qu'elle juge excessifs pour signaler à Tracfin, organisme antiblanchiment du ministère de l'Economie, des opérations qu'elle juge suspectes.

Elle estime par ailleurs que la banque a omis de signaler à Tracfin plusieurs opérations qui auraient, selon le régulateur, mérité de l'être.

L'ACPR avait déjà épinglé BNP Paribas en juin, à hauteur de 10 millions d'euros, pour des motifs similaires.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!