Publié

Hockey sur glaceLa solution économique pour régler le problème du hors-jeu

Cyrill Pasche, journaliste de Sport-Center, revient sur l'actualité du hockey suisse dans la chronique décalée «Hockey Inside».

par
Cyrill Pasche
«Les hockeyeurs sont vraiment des bons types»

«Les hockeyeurs sont vraiment des bons types»

Lematin.ch, Keystone

Tu veux la solution économique pour régler le problème lié à l’absence d’images de qualité qui permettraient de déterminer avec précision s’il y avait ou non un hors-jeu lors d’un «coach challenge»?

La voici: supprimer le «coach challenge», la règle la plus inutile actuellement en vigueur.

Depuis quand est-ce qu'un hors-jeu d’un demi-centimètre a une véritable influence sur un but qui survient 15, 20 ou 25 secondes plus tard?

Hockey Inside, épisode 4:

1. On en est donc arrivé là: Yannick Herren est le transfert-phare du mercato. Ça fait cher payé la tranche de dix points, c’est certain, mais ne reprochons tout de même pas à Christian Dubé d’avoir cassé sa tirelire pour engager, enfin, un joueur dans la force de l’âge qui a du potentiel et un bon coup de patin.

(A propos: à ce rythme, Julien Sprunger et Andreï Bykov ne seront-ils pas bientôt les deux attaquants les moins payés de Gottéron?)

Servi avec du très, très bon storytelling, en plus.

Et c'est pas terminé. Parce que pendant ce temps, Jan Neuenschwander (pour tous ceux qui n’en ont jamais entendu parler, il joue à Bienne) a signé au grand CP Berne - les temps sont vraiment durs pour les fans du SCB... - pendant que Claudio Cadonau devenait l’élément central de la campagne des transferts de l’EV Zoug.

La fin de la limitation à quatre étrangers, l’arrivée à pied, en train ou en voiture de l’attaquant polonais, du défenseur slovène et du gardien autrichien pour faire le nombre, c’est pour bientôt. Et franchement, ce ne sera peut-être pas plus mal, finalement.

2. La citation de l’année: elle vient évidemment de Kevin Fey, un homme qui boxe décidément dans une catégorie à part. Après avoir franchi la barre des 110 matches sans marquer, le défenseur du HC Bienne a dit: «la dernière fois que j’ai tenté ma chance, j’ai envoyé Damien Riat à l’infirmerie.» C'était le 2 novembre, et Riat, commotionné, n'est toujours pas revenu au jeu. Par contre, ça, c'est un peu moins drôle.

3. Heureusement que Christian Dubé n’a pas fait le déplacement à Porrentruy mardi pour assister à la démonstration du HC Ajoie en Coupe contre les ZSC Lions (6-3), il serait à coup sûr reparti à Fribourg avec Alain Birbaum.

4. Sacré Romain Loeffel, qui pensait qu’on ne le reconnaîtrait pas! Et coup de chapeau à Killian Mottet, qui soit dit en passant est vraiment «bon public».

5. Sacré cochon le powerplay du HC Ajoie! C'est pas sérieux, ça, en plus contre le leader de National League:

Le capitaine Jordane Hauert m'a tout de même avoué, canette de bière à la main et yeux humides, que lui-même n’en revenait pas. «Par moments, je me disais, attends, c’est pas normal ce qu’on est en train de faire».

6. Philip-Michaël Devos carbure à trois points par match en moyenne cette saison en Swiss League et est resté fidèle à sa moyenne contre le leader de National League en Coupe de Suisse: deux buts, un assist. Propre.

La question qui se pose depuis pas mal de temps, surtout chez les supporters ajoulots: Devos et Hazen, qui sont encore sous contrat avec le HCA jusqu’en 2021 mais disposent d’une clause de sortie pour la National League, recevront-ils une offre d’une équipe de l’élite? Une personne bien au courant de ce qui se passe dans le milieu m'a soufflé qu’il y a très peu de chances pour que l’un ou l’autre reçoive une offre en vue de la saison prochaine. A moins que cela soit pour endosser un rôle de 5e étranger. Ce qui ne doit pas vraiment être l'ambition de ces deux joueurs qui s'éclatent en Swiss League en passant la moitié du match sur la glace.

7. Le règlement du hockey suisse étant merveilleux, le jeune défenseur David Prysi a porté le maillot du HC Bienne lundi en Coupe contre Langnau puis celui du HC Ajoie le lendemain contre les ZSC Lions. Ce sera plus compliqué le 15 décembre, lorsqu’Ajoie et Bienne s’affronteront en demi-finale.

8. L’annonce du départ de Dustin Jeffrey en 3 minutes et 45 secondes de bonheur.

9. Je comprends un peu mieux pourquoi le LHC n’annonce pas ses transferts: imagine le drame s’il fallait avouer aux clients de la Vaudoise aréna que le remplaçant de Dustin Jeffrey la saison prochaine n’est autre que... Marc-Antoine Pouliot.

Imagine le drame...

Imagine.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!