Publié

Hockey sur glaceLa Suède se qualifie pour «sa» finale

La Suède, co-organisatrice de la compétition, s’est qualifiée pour la finale des Mondiaux 2013 en battant la Finlande (3-0).

Keystone

La Suède disputera la finale de son Championnat du monde à Stockholm. Les Scandinaves se sont qualifiés à la faveur d’un net succès 3-0 aux dépens de Finlandais très décevants.

La dernière confrontation entre les deux équipes avait tourné à la débâcle pour la sélection suédoise fessée 6-1 en finale du Mondial 2011 à Bratislava. Cette fois-ci, les Suédois ont clairement dominé les débats dans un match à la limite ennuyeux en premier lieu par la faute des Finlandais, bien impuissants.

Une ligne a fait basculer le match côté suédois. Le trio formé des frères Hendrik et Daniel Sedin et de Loui Eriksson se trouvait sur la glace à chaque réussite. Loui Eriksson, éphémère attaquant de Davos pendant le lock-out de la NHL - 7 matches et une Coupe Spengler - a mis la Suède sur les bons rails grâce à deux buts en supériorité numérique. Sur le premier, Henrik Sedin visait l’intérieur du genou (!) d’Eriksson pour une déviation impossible à capter pour le portier Antti Raanta (Asset Pori) à la 11e. En deuxième période, Eriksson recevait un «caviar» de Henrik Sedin de l’arrière du but. La reprise de l’attaquant de Dallas ne laissait aucune chance au gardien finlandais (37e).

Le match était joué dès ce moment-là. Les Finlandais et leurs deux seuls renforts de la NHL - Granlund et Korpikoski - ne sont jamais vraiment parvenus à mettre les Suédois sous pression. Même le leader du classement des compteurs, Petri Kontiola (Chelyabinsk/Rus) est passé complètement inaperçu.

La Suède, finaliste malheureuse en 2011, cherchera à remporter un neuvième titre mondial. Son dernier sacre remonte au Championnat du monde 2006 en Lettonie lors d’une année fantastique qui l’avait vu réussir le doublé avec la victoire aux Jeux de Turin.

Votre opinion