Iran / Etats-Unis: La Suisse a «facilité» l'échange de prisonniers

Publié

Iran / Etats-UnisLa Suisse a «facilité» l'échange de prisonniers

Washington et Téhéran ont procédé à un échange de prisonniers sans précédent.

Gholam-Ali Koshroo, ambassadeur d'Iran auprès des Nations unies.

Gholam-Ali Koshroo, ambassadeur d'Iran auprès des Nations unies.

DR

Le gouvernement suisse a «facilité» l'échange de prisonniers entre l'Iran et les Etats-Unis, a déclaré samedi l'ambassadeur d'Iran auprès des Nations unies, Gholam-Ali Koshroo. Berne représente les intérêts des Etats-Unis à Téhéran depuis 1980.

«Les deux pays ont agi pour des raisons humanitaires. Les responsables américains avaient demandé la coopération des responsables iraniens et le gouvernement suisse en tant facilitateur a joué un rôle positif» dans cet échange, a déclaré M. Koshroo, en précisant que «la procédure de libération est en cours».

Un responsable américain a confirmé que le Conseil fédéral a «joué un rôle» dans la libération des quatre Américains détenus en Iran. Il a toutefois tenu à souligner qu'il s'agit d'un accord «unique» et qu'il ne doit pas être considéré comme un précédent.

Depuis 1980

La Confédération représente les intérêts américains dans la capitale iranienne depuis 1980. Washington avait alors rompu ses relations directes avec l'Iran suite au renversement, par la révolution islamique de 1979, du shah Mohammed Reza Pahlavi, allié de l'Occident.

Outre la question des visas, la Suisse assure un certain nombre d'affaires consulaires des Etats-Unis en Iran grâce à la section des intérêts étrangers de son ambassade à Téhéran.

Selon les agences de presse américaine AP et iranienne Fars, les quatre hommes devraient être transportés de Téhéran vers la Suisse à bord d'un appareil helvétique. Ils seront ensuite transférés vers la base américaine de Landshut, en Allemagne, pour des contrôles médicaux.

(AFP)

Ton opinion