Football: La Suisse a toujours les mêmes carences

Publié

FootballLa Suisse a toujours les mêmes carences

La troupe largement remaniée de Vladimir Petkovic a été battue par la Belgique B (2-1) et ne semble pas apprendre de ses erreurs.

par
Robin Carrel
Michy Batshuayi (23) a fait mal à la Suisse (ici Cömert) en marquant deux buts.

Michy Batshuayi (23) a fait mal à la Suisse (ici Cömert) en marquant deux buts.

AFP

La personne qui a allumé sa télévision, mercredi soir, et qui est tombée par hasard sur cette partie a dû se demander de quel niveau il pouvait bien sagir. S’il était un poil béotien, pas sûr que les Bornauw, Vanaken, Lukebakio d’un côté et les Cömert, Sow, Zuber et Gavranovic de l’autre l’aient aiguillé. Ce n’est pas, non plus, le nombre d’occasions qui l’a mis sur la piste d’un affrontement entre la nation No 1 au classement de la FIFA, contre la sélection classée 16e. C’est vite vu, à la pause, les Belges n’avaient pas tiré au but du tout.

La Suisse sest tout de même procuré la première possibilité de la partie à la 12e minute. Et encore, il sagissait surtout dune grossière erreur de Sebastiaan Bornauw, qui fêtait ainsi bien mal sa deuxième sélection. Le défenseur de Cologne âgé de 21 ans a manqué sa tête en retrait pour Simon Mignolet, sur une longue ouverture de Schär, et Admir Mehmedi en a goulûment profité, gagnant facilement son un contre un.

Encore une erreur à la relance

Le couteau suisse de cette formation aurait pu doubler la mise peu avant la demi-heure, à la suite d’une tête contrée de Mario Gavranovic. Cette fois, le portier de Bruges a pu s’interposer. Avant la mi-temps, Mehmedi, encore lui, et Steven Zuber ont eu des chances de 0-2. Yvon Mvogo, lui, pour sa troisième sélection, n’avait toujours pas touché le ballon des mains! Son premier plongeon, il a dû le faire après la demi-heure, sur un centre venu de la gauche que, de toute façon, personne n’était là pour reprendre. Sur son deuxième, il s’est envolé pour la photo tandis que Michy Batshuayi convoitait le cuir.

Alors que Xherdan Shaqiri (qui a pris le brassard à Granit Xhaka) et trois de ses coéquipiers avaient fait leur apparition après le thé, Loris Benito a permis à la Belgique de se remettre la tête à l’endroit, grâce à une erreur défensive terrible, à l’image de celle de Yann Sommer qui avait coûté si cher en Espagne en octobre (1-0). Le défenseur de Bordeaux a totalement manqué une relance dans l’axe, qui a envoyé Batshuayi égaliser tranquillement, à la suite d’une récupération haute de Youri Tielemans.

Meilleure mais pas où ça compte

Ruben Vargas, qui a obligé Mignolet à une belle parade à la 52e, comme Silvan Widmer, d’un ciseau bien maîtrisé là aussi repoussé par l’ancien portier de Liverpool (63e), ou encore Fabian Schär, peu après, d’un rush dans l’axe dont il a le secret mais contré au dernier moment, auraient pu mettre la Suisse devant au tableau d’affichage. Finalement, c’est… Batshuayi qui l’a fait, sur le deuxième tir cadré des demi-finalistes du dernier Mondial.

Vladimir Petkovic pourra une nouvelle fois pester contre le manque de réalisme de sa Suisse dans les deux zones de vérité. Dans une bande allant de ses seize mètres à la surface de réparation des Belges, elle était clairement la meilleure. Le problème, c’est que l’équipe B de la Belgique (et même B’ sur la fin) a été plus juste là où ça compte et ça devient récurrent.

Cette fois, contrairement à la Croatie le mois dernier (1-2 à St-Gall), ce ne sont pas Luka Modric ou Ivan Perisic qui sont entrés en jeu pour retourner le score. C’était plutôt Thomas Foket et Hannes Delcroix. Ça n’est définitivement pas du hasard et la Suisse n’a ainsi toujours pas gagné en 2020. Le sélectionneur va devoir trouver des solutions, avant de recevoir l’Espagne samedi à Bâle.

Belgique - Suisse 2-1 (0-1)

King Power at Den Dreef Stadion, huis clos.

Arbitre: Brisard (Fra), Pages/Debart (Fra).

Buts: 12e Mehmedi 0-1. 49e Batshuayi 1-1. 70e Batshuayi 2-1.

Belgique: Mignolet; Bornauw (91e Denayer), Mechele, Vertonghen (57e Delcroix); Chadli (57e Foket), Dendoncker (46e Tielemans), Vanaken, Praet; Hazard (91e De Ketelaere), Batshuayi, Lukebakio (83e Kayembe).

Suisse: Mvogo; Cömert, Schär, Benito (75e Omeragic); Fernandes, Sow, Xhaka (46e Shaqiri), Zuber (46e Vargas); Mehmedi (46e Steffen); Embolo (46e Widmer), Gavranovic (63e Seferovic).

Avertissement: 63e Foket (anti-jeu).

Ton opinion

40 commentaires