07.08.2013 à 23:03

BASKETBALLLa Suisse bat l'Autriche et fait carton plein

L'équipe de Petar Aleksic s'est imposée 69-63, remportant son troisième match consécutivement. Elle a disputé un très bon match.

Keystone

Carton plein pour la Suisse! Après ses nettes victoires face au Danemark et au Luxembourg, la troupe de Petar Aleksic a dominé l’Autriche 69-63 mercredi à Fribourg et se rapproche toujours plus des demi-finales des qualifications pour l’EuroBasket 2015.

Grâce à ce succès dans le match au sommet, la Suisse a ainsi clôturé sur un sans-faute la phase aller du groupe C. La jeune garde helvète a une nouvelle fois justifié les belles promesses placées en elle en venant à bout d’une sélection pourtant qualifiée de favorite de la poule par Aleksic.

«Le banc a su faire la différence»

A égalité à l’entame du dernier quart (57-57), les deux équipes se sont livré un dernier mano a mano de toute beauté dont la Suisse s’est extirpée avec talent. La victoire et le score ont été définitivement acquis à 14’’ du terme sur un panier à trois points de Jonathan Kazadi, excellent mercredi soir avec 19 points.

Mais la véritable différence s’est faite dans le secteur défensif, les hommes de Petar Aleksic n’encaissant que six points dans les dix dernières minutes. Présent à Fribourg mais dans les tribunes, l’arrière d’Oklahoma City Thabo Sefolosha s’est d’ailleurs déclaré ravi d’avoir assisté à un match prometteur de ses compatriotes, qui lui a donné «des fourmis dans les jambes.»

«Durant l’entier du match, nous avons raté des lancers-francs et des tirs faciles que nous n’avons pas l’habitude de manquer. Heureusement, toute l’équipe a bien contrôlé la situation et le banc a su faire la différence», s’est réjoui Petar Aleksic, ravi d’empocher une troisième victoire de rang avec une équipe en construction. Des propos corroborés par son futur joueur à Friboug Olympic, Jonathan Kazadi: «Individuellement, on a tous très bien joué, ce qui a fait la différence dans les moments-clés. On peut être satisfait de notre très bonne énergie d’équipe.»

Début catastrophique

Il y avait pourtant de quoi redouter un adversaire qui s’était lui aussi imposé lors de ses deux premiers matches. Mais s’il avait alors suffi aux Autrichiens de se reposer sur leurs qualités offensives, incarnées par le pivot Rasid Mahalbasic (2,08m), ces velléités n’ont pas suffi face à la défense suisse. Le compteur du géant autrichien s’est d’ailleurs arrêté à 15 points. Le défi, à la hauteur des talentueuses jeunes pousses suisses, sera d’en faire de même lors de l’ultime match du groupe que la Suisse jouera... en Autriche.

Après un début de match catastrophique des Suisses (menés 1-7, avec quatre lancers-francs manqués dans les deux premières minutes !), Jonathan Kazadi et Clint Capela ont sonné la révolte dans une première mi-temps à couteaux tirés. En inscrivant chacun 11 et 10 points en première période, ils ont maintenu à flot le navire helvétique pour parvenir à la pause sur un score nul totalement logique (37-37). Pas moins de onze changements de leader étaient intervenus au cours des vingt premières minutes, où aucune équipe n’a pris plus de trois points d’avance depuis la 4e minute.

Au Danemark samedi

La sélection suisse ira défier le Danemark samedi sur ses terres lors de la prochaine journée. Malgré leur net succès à domicile face aux Danois le 1er août (78-37), les protégés de Petar Aleksic auraient tort de prendre cet adversaire de trop haut. Les Scandinaves se sont bien repris après leurs deux revers initiaux en s’imposant mercredi sur le parquet du Luxembourg (62-73), où l’Autriche se rendra samedi.

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!