Hockey: La Suisse bat la Lettonie 4-3 samedi
Publié

HockeyLa Suisse bat la Lettonie 4-3 samedi

L'équipe suisse a transpiré pour s'imposer face aux Baltes, samedi.

C'est une réussite de Matthias Bieber qui a permis à la Suisse de s'imposer.

C'est une réussite de Matthias Bieber qui a permis à la Suisse de s'imposer.

Keystone

L'équipe de Suisse a terminé sa semaine romande de préparation au Championnat du monde de Moscou par un succès face à la Lettonie. Les joueurs de Patrick Fischer se sont imposés 4-3 samedi à Neuchâtel.

Après une victoire étriquée la veille à Genève (2-1 ap), la Suisse a une fois encore transpiré pour venir à bout des Baltes. C'est une réussite de Matthias Bieber sur un deux contre un parfaitement négocié qui a permis à la Suisse de passer l'épaule en fin de match. Pour cette rencontre, Patrick Fischer avait choisi de laisser sa première ligne en tribunes (Ambühl, Hollenstein et Marc Wieser), il a donc fallu que d'autres prennent leurs responsabilités. A ce titre, un Gregory Hofmann a marqué des points.

Pour un joueur comme Romain Loeffel, cet avant-dernier match de préparation avait également toute son importance. Avec l'arrivée programmée de Raphael Diaz, un défenseur droitier qui excelle à la ligne bleue, le Neuchâtelois de Genève-Servette savait qu'il devait se démarquer. Septième défenseur, Loeffel a eu du temps de jeu sur le premier power-play helvétique. Sur la première opportunité suisse en supériorité numérique, l'ancien arrière de Fribourg Gottéron a lancé plusieurs fois au but. Avec un Sven Andrighetto un peu plus à son affaire que sur la glace des Vernets, l'attaque à cinq de la Suisse a semblé trouver un peu de liant.

Performance convaincante

A la 42e, c'est d'ailleurs sur une phase à 5 contre 4 que la sélection de Patrick Fischer a pu égaliser à 2-2. Loeffel a décalé Martschini qui n'a laissé aucune chance à Masalskis. Le portier passé par Ambri-Piotta, cauchemar de la Suisse en huitièmes de finale à Sotchi, a cette fois-ci eu plus de peine à juguler les assauts helvétiques. En face, Reto Berra a livré une performance plutôt convaincante. Malgré les trois buts encaissés, le Zurichois de Colorado a réussi plusieurs parades déterminantes. A la 28e, il a notamment refusé un but à Sotnieks. Lors du troisième tiers, il a usé de sa grande bottine pour empêcher les Baltes de reprendre l'avantage alors que le score était de 3-3.

La Suisse disputera une ultime partie de préparation mardi à Bâle avant de s'envoler pour la capitale russe.

Réaction de Fischer

«Je suis vraiment content de cette partie et du fait que nous avons su remonter notre retard à deux reprises, souligne le coach zougois de l'équipe nationale. On a très bien joué défensivement, collectivement. Nous n'avons subi que vingt-trois tirs à Genève et vingt ce soir, c'est très peu et c'est tant mieux.»

A l'heure où la sélection définitive se dessine, Patrick Fischer a tenu à préciser que la formation définitive serait connue dimanche: «Cinq joueurs resteront en Suisse. Deux défenseurs et trois attaquants.» Impossible donc de voir Roman Josi débarquer si les Nashville Predators se font éliminer par les San Jose Sharks en quatre ou cinq matches lors des demi-finales de Conférence Ouest? «Il ne faut pas compter dessus, explique Fischer. J'espère pour lui qu'ils se qualifieront pour la finale de Conférence. Maintenant si Nashville est éliminé tôt, nous aurons une conversation au téléphone et nous verrons bien. Mais je ne veux pas le déranger alors qu'il doit encore jouer des matches.»

(ats)

Votre opinion