Actualisé

Avions de combatLa Suisse bénéficiera d'une ristourne sur les Gripen

La Suisse va payer l’achat de 22 avions de combat JAS-39 Gripen du fabricant suédois Saab, avec une ristourne de 15 à 30% acceptée par le constructeur.

Le prix payé par les Suisses serait nettement inférieur à celui payé par la Suède, grâce à ce rabais.

Le prix payé par les Suisses serait nettement inférieur à celui payé par la Suède, grâce à ce rabais.

Keystone

La facture pour chaque avion est de 100 millions de francs (82,9 millions d’euros), a indiqué dimanche soir la RTScitant des sources non identifiées en Suisse et en Suède.

Déjà révélé en mars 2012

Une information que 24 Heureset Tribune de Genève avaient déjà publiée en exclusivité le 21 mars 2012.

Le montant total de ce contrat a été évalué à 3,13 milliards de francs lors de son annonce en août mais aucun chiffre n’avait été donné quant au prix de chaque appareil, le contrat comprenant d’autres services.

Le 25 août, la Suède et la Suisse ont signé un accord-cadre fixant les détails de l’acquisition par Berne de 22 avions de la nouvelle génération de Gripen et par Stockholm de 40 à 60 avions.

Le prix payé par les Suisses serait nettement inférieur à celui payé par la Suède, grâce à ce rabais. Une porte-parole du ministère suisse de la défense, interrogée lundi, a indiqué que le prix unitaire ne serait pas dévoilé, seul le montant total ayant été rendu public.

Mais la décision de la Suisse d’acheter le Gripen et non le Rafale du constructeur français Dassault ou l’Eurofighter du groupe EADS continue de susciter de vastes débats dans la Confédération notamment sur la nécessité pour la défense de ce matériel, sur le choix retenu et sur son coût pour le budget du pays.

L’achat des appareils suédois, qui doivent remplacer les Tiger F-5 américains vieux de plus de trente ans, doit encore être approuvé en mars-juin 2013 par le Parlement suisse. Le contrat pourrait alors être signé en juillet 2013, disent les autorités.

Les Gripen qui doivent être achetés sont encore dans une phase de développement et ne seront pas livrés avant 2018, le paiement devant intervenir entre 2014 et 2016.

(AFP)

Votre opinion