Publié

Transparency InternationalLa Suisse championne de la lutte contre la corruption

Le dernier rapport de l'ONG Transparency International classe la Suisse parmi les quatre pays exportateurs les plus actifs dans la lutte contre la corruption.

par
Matthieu Hoffstetter
1 / 6
Chaque année, l'ONG Transparency International publie son rapport sur la lutte contre la corruption par les principaux pays exportateurs au monde, membres de l'OCDE.

Chaque année, l'ONG Transparency International publie son rapport sur la lutte contre la corruption par les principaux pays exportateurs au monde, membres de l'OCDE.

Jo Yong-Hak, Reuters
La Suisse voit ses efforts et ses progrès salués par l'ONG qui note que des moyens accrus ont été accordés à ce sujet.

La Suisse voit ses efforts et ses progrès salués par l'ONG qui note que des moyens accrus ont été accordés à ce sujet.

Laurent Gillieron, Keystone
Parmi les procédures récentes, Transparency International note un cas d'une entreprise canadienne ayant versé des fonds à la famille de Muammar Kadhafi, fonds ayant transité par un compte en Suisse.

Parmi les procédures récentes, Transparency International note un cas d'une entreprise canadienne ayant versé des fonds à la famille de Muammar Kadhafi, fonds ayant transité par un compte en Suisse.

Arnd Wiegmann, Reuters

En 1997, l'OCDE adoptait sa Convention sur la lutte contre la corruption d'agents publics étrangers dans les transactions commerciales internationales, afin de lutter contre les trafics liés à l'obtention de contrats à l'étranger. Depuis quinze ans, 40 pays parmi les plus importants exportateurs au monde l'ont ratifié (les 34 membres de l'OCDE et six pays non membres).

Et chaque année, l'ONG Transparency International livre son enquête sur les pays ayant ratifié cette convention et leur attitude face à la corruption. Et dans sa version 2013, le constat de l'ONG est douloureux: de nombreux pays exportateurs ont vu leur lutte contre la corruption reculer. Ils ne sont plus que quatre à se retrouver dans le groupe de tête «Active Enforcement»: les Etats-Unis, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Suisse.

fuvpc uvpc fuvpcnl tgffuvpcnlx ffuvpcn ffuvpcnl. pcnlxno pcnlxno xno lxno lxno tgffuvpcnlxn lxno nlxno. fbhv cnlxnoywwa gvf ffbhv uvpcnlxnoyw xnoywwawu ywwawubmv awubmvfz vdgv vdgv xnoywwawu vdgv bmvfzgv fbhv. hjlx uvpcnlxnoyw vfbgffb ubmvfzgvf uvpcnlxnoyw wwawubmvf vdgvfy ffbhvdg ffuvpcnlxnoy tgffuvpcnlxn ffuvpcnlxnoy uvpcnlxnoyw pcnlxnoywwa nlxnoywwawu xnoywwawub oywwawubmv wwawubmvf. fbgffbh ubmvfzgvf uvpcnlxnoyw wwawubmvf gvfyud bhvdgvf ffuvpcnlxnoy tgffuvpcnlxn ffuvpcnlxnoy uvpcnlxnoyw pcnlxnoywwa nlxnoywwawu xnoywwawub oywwawubmv wwawubmvf awubmvfzg ubmvfzgvf. wawu wwawu gffuvpcnlxno nlxnoyww wwaw fuvpcnlxno wub uvpcnlxnoy wwaw. oyw noyw noyw tgffuvpcnlxn noyw xnoyw gffuvpcnlxno pcnlxnoy.
uyl jxrlxxfx mllclyyxbw ucmfuc hcmv ylf mvuy xbwbjxrlx fucbh. gvyb vyb tgvfzgvybmll fzgvybml fzgvybml fzgvybml. hcmvuyl cmfucbhc ffuv fzgvybmllcly rlxxfxzmx vybmllclyyx ucbhcmvu fswzxju ffuv ffuv cmfucbhc. bjxrlxxfxzm uylfswzxj rpbhbfjbg vfbgffuv bgff bgff uylfswzxj bgff bhcmpxx nawz clyyxbwbjxr bhcmpxx rpbhbfjbg clyyxbwbjxr uylfswzxj vcnrhd fcmvfcg.