Droits de l’homme - La Suisse complète les sanctions contre la Biélorussie
Publié

Droits de l’hommeLa Suisse complète les sanctions contre la Biélorussie

Après l’interception d’un avion de ligne par la Biélorussie, en mai, et l’arrestation d’un opposant à bord, la Suisse a décidé de durcir ses sanctions envers Minsk.

Les dernières sanctions ont été prises par Berne, ce mardi, en réponse à l’interception d’un avion de ligne, le 23 mai, par Minsk. Les autorités biélorusses en avaient profité pour arrêter un journaliste d’opposition et sa compagne, qui se trouvaient à bord.

Les dernières sanctions ont été prises par Berne, ce mardi, en réponse à l’interception d’un avion de ligne, le 23 mai, par Minsk. Les autorités biélorusses en avaient profité pour arrêter un journaliste d’opposition et sa compagne, qui se trouvaient à bord.

AFP

A fin juin 2006, la Suisse avait adopté une ordonnance afin de prendre des mesures coercitives envers la Biélorussie, se ralliant aux sanctions prononcées, un mois plus tôt, par l’Union européenne. Ces décisions avaient été prises en raison du non-respect des principes de l’Etat de droit lors des élections présidentielles de mars 2006 ainsi que des graves violations des droits humains.

Les sanctions sont régulièrement mises à jour. En décembre, les avoirs du président biélorusse, Alexandre Loukachenko, de son fils et de treize personnes avaient été gelés. Et ce mardi, en réponse à l’interception d’un avion de ligne, le 23 mai, par Minsk, le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche a modifié la liste de personnes annexée à l’ordonnance instituant des mesures à l’encontre de la Biélorussie, notamment par l’ajout de 78 personnes physiques et sept organisations.

Équipements militaires, gel des avoirs

Les mesures prises consistent notamment en l’interdiction de fournir de l’équipement militaire et des biens pouvant servir à la répression interne, le gel des avoirs et ressources économiques, l’interdiction de mise à disposition, l’obligation de déclarer les valeurs patrimoniales bloquées et les sanctions de voyage.

(COMM / FTR)

Votre opinion

8 commentaires