Actualisé

TennisLa Suisse démarre fort à l'Open d'Australie

Belinda Bencic et Henri Laaksonen ont franchi le 1er tour du côté de Melbourne avant l'entrée en lice de Roger Federer.

par
Daniel Visentini
Melbourne
1 / 24
Stefanos Tsitsipas a éliminé en 8es de finale le double tenant du titre de l'Open d'Australie Roger Federer en quatre sets très disputés.

Stefanos Tsitsipas a éliminé en 8es de finale le double tenant du titre de l'Open d'Australie Roger Federer en quatre sets très disputés.

Keystone
Sous les yeux de ses supportrices, Rafael Nadal a rallié sans soucis les quarts de finale en disposant de Tomas Berdych.

Sous les yeux de ses supportrices, Rafael Nadal a rallié sans soucis les quarts de finale en disposant de Tomas Berdych.

Keystone
Le No 2 mondiale, l'Allemande Angelique Kerber, est déjà dehors, humiliée par l'Américaine Danielle Rose Collins.

Le No 2 mondiale, l'Allemande Angelique Kerber, est déjà dehors, humiliée par l'Américaine Danielle Rose Collins.

Keystone

Enfin! Henri Laaksonen tient son premier succès dans un tournoi du Grand Chelem. À Melbourne, après être sorti des qualifications, il s’est défait en quatre sets du Bosnien Mirza Basic (6-4, 7-6, 4-6, 6-3). On n’a plus vu Mirza dans la quatrième manche, dominée par le Suisse. Au deuxième tour, le Schaffhousois aura sur sa route Alex de Minaur, tête de série No 27, l’espoir du tennis australien du haut de ses 19 ans. Un sacré morceau pour un Laaksonen qui n’aura toutefois rien à perdre.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, c’est sur le court No 13 qui jouxtait le No 12 où Henri Laaksonen jouait, que Belinda Bencic s’est hissée elle aussi au deuxième tour de l’Australian Open, pratiquement en même temps que son compatriote. La Saint-Galloise a sans doute connu une baisse de régime dans le second set, concédé 6-2 à la Tchèque Katerina Siniakova, mais après avoir maîtrisé les sets No 1 et 3 6-4 et 6-3, elle peut avancer tranquillement dans le tableau.

Intéressante dans ses frappes, elle semble plus que jamais sur le bon chemin. Et c’est Yulia Putintseva, une Kazakhe classée au 39e rang de la WTA qui va peut-être le vérifier. En tout cas, l’opportunité est belle pour Bencic, qui vaut peut-être mieux que son 49e rang actuel.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!