Football: La Suisse dernière à l’indice UEFA!
Publié

FootballLa Suisse dernière à l’indice UEFA!

L’élimination de Saint-Gall et les deux défaites du FC Bâle pèsent très lourd en ce début de campagne européenne.

par
Tim Guillemin
Suchy et le FC Bâle désappointés, suite à leur élimination de mercredi face au PAOK Salonique. La contre-performance des Bâlois a fait plonger la Suisse à l'indice UEFA.

Suchy et le FC Bâle désappointés, suite à leur élimination de mercredi face au PAOK Salonique. La contre-performance des Bâlois a fait plonger la Suisse à l'indice UEFA.

Keystone

55e sur 55! Voilà la triste position des clubs suisses après un petit mois de Coupes d’Europe. La Suisse n’évite le 0 pointé que grâce à la victoire de Saint-Gall au match aller face à Saprsborg, qui lui vaut 0,200 point à l’indice UEFA, ultra-important pour déterminer le nombre de clubs qualifiés les saisons suivantes, ainsi que le nombre de tours qu’ils ont à franchir pour atteindre les phases de poule. Autant dire que l’exercice en cours démarre bien mal.

Bâle a perdu ses deux matches, tandis que Saint-Gall n’en a gagné qu’un et se retrouve éliminé de toutes compétitions europénnes. Le revers saint-gallois risque de faire très mal, vu que chaque résultat d’un club suisse jusqu’à la fin de la saison en cours sera divisé par cinq, soit le nombre de clubs engagés en début d’exercice. Le coefficient suisse va donc traîner Saint-Gall comme un boulet jusqu’à la fin, de la même manière que les humiliations subies par Sion (contre un club lituanien) et Lucerne (contre un club croate) en 2017 l’ont pénalisé. Se faire sortir par un club norvégien n’est pas beaucoup plus glorieux.

Il va falloir se réveiller

Saint-Marin (50e), l’Irlande du Nord (51e), l’Estonie (52e) et le Montenegro (54e) devancent la Suisse, tout comme l’Autriche (53e), qui a eu le bon goût d’également déjà éliminer l’un de ses clubs, l’Admira Wacker. Mise à part cette solidarité alpine, les clubs suisses doivent impérativement se réveiller et enfin se mettre à gagner des matches. La bonne nouvelle, c’est qu’il sera (peut-être…) plus simple pour le FC Bâle d’y arriver en Ligue Europa qu’en Ligue des Champions, tandis que Zurich est qualifié d’office pour la phase de groupes. Lucerne devra lui éliminer l’Olympiacos Le Pirée, une tâche très compliquée. Enfin, YB entrera en barrages de la Ligue des Champions. En espérant très vite quitter cette dernière place pour la saison en cours…

Au classement des cinq dernières années, celui qui est décisif pour l’attribution des places, la Suisse est actuellement quatorzième, derrière la Turquie (10e), l’Autriche (11e), les Pays-Bas (12e) et le Danemark (13e). Au début de la saison, elle était douzième. Une raison de plus pour le FC Bâle d’éliminer Vitesse Arnhem (Pays-Bas) lors du prochain tour qualificatif en Ligue Europa. Sans quoi, la situation pourrait rapidement devenir critique.

Votre opinion