19.11.2020 à 12:10

Covid-19La pandémie recule légèrement en Suisse

La Suisse compte ce jeudi 5007 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l’OFSP et déplore 79 décès supplémentaires.

Comme la pandémie semble légèrement reculer, des cantons vont lever ces prochains jours une partie de leurs mesures sanitaires.

Comme la pandémie semble légèrement reculer, des cantons vont lever ces prochains jours une partie de leurs mesures sanitaires.

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

La Suisse compte jeudi 5007 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ainsi 79 décès supplémentaires sont à déplorer et 221 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 26’982 tests ont été transmis, indique l’OFSP. Le taux de positivité s’élève à 18,56%. Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d’infections est de 76’328. Sur les deux dernières semaines, le pays compte ainsi 882,94 nouvelles infections pour 100’000 habitants.

Depuis le début de la pandémie, 285’655 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 2’487’943 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s’élève à 3464 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 11’229.

Moins de nouveaux cas, mais

Le pays dénombre par ailleurs 37’652 personnes en isolement et 38’687 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S’y ajoutent 1061 autres personnes revenant de voyage d’un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Parallèlement, l’OFSP a publié son rapport hebdomadaire. Du 9 au 15 novembre, la Suisse et la Principauté du Liechtenstein ont enregistré 39’339 cas de coronavirus. C’est 23,4% de moins que la semaine précédente. La diminution a été constatée dans presque tous les cantons ainsi qu’au Liechtenstein.

La proportion de tests positifs (23,9%) était aussi légèrement plus basse que la semaine précédente (26,5%). Mais dans tous les cantons, la proportion de tests positifs était supérieure à 17%.

Le nombre d’hospitalisations a également baissé (1076 contre 1413 la semaine dernière). Toutefois, en raison des déclarations manquantes ou des retards, on ne peut parler que d’une stabilisation et pas encore d’une diminution des hospitalisations, nuance l’OFSP.

Les hospitalisations en unité de soins intensifs ont-elles augmenté de 21% par rapport à la semaine dernière. Les décès sont aussi en hausse (537 contre 489) et des déclarations tardives sont encore attendues. Le nombre de décès continue donc de croître, souligne l’OFSP. Les nouveaux décès se répartissent entre tous les cantons, sauf Uri, et au Liechtenstein.

Le bilan dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1’350’275 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 12h.

Plus de 56’234’440 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 36’029’400 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de mercredi, 11’013 nouveaux décès et 582’654 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1751 nouveaux morts, le Brésil (756) et l’Italie (753).

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!