Record: La Suisse est championne du monde du commerce équitable
Publié

RecordLa Suisse est championne du monde du commerce équitable

Fairtrade Max Havelaar a publié ses résultats annuels 2021. Pour la première fois, la consommation de produits équitables par habitant a dépassé les 100 francs en un an.

Le chiffre d’affaires 2021 des produits du secteur était de 925 millions de francs.

Le chiffre d’affaires 2021 des produits du secteur était de 925 millions de francs.

Patrick Gutenberg/Max Havelaar

Un record a été établi en 2021 dans la vente de produits Fairtrade en Suisse: «Le chiffre d’affaires du secteur a augmenté de 7,5% pour s’établir à 925 millions de francs», annonce Fairtrade Max Havelaar ce jeudi en publiant ses résultats annuels. Avec une consommation par habitant de 107 francs en un an, «la Suisse devient la championne du monde du commerce équitable», poursuit la fondation. «Pour la première fois, la consommation par habitant a dépassé 100 francs en un an», se réjouit Kathrin Amacker, présidente du conseil de la fondation Fairtrade Max Havelaar.

Tous les produits n’ont pas connu la même progression. Celui qui a le plus progressé en 2021 est le chocolat. Vient ensuite l’or. «L’or, un produit Fairtrade encore relativement jeune, affiche un gain de croissance important. Ce gain est notamment dû à une augmentation significative de la participation de la Banque cantonale zurichoise (ZKB)», poursuit Renato Isella, directeur de Fairtrade Max Havelaar. Les biscuits, boissons lactées, fruits secs, noisettes, riz et fleurs ont aussi enregistré une croissance importante.

À l’inverse, «l’obligation de travailler à domicile ainsi que la fermeture des établissements de restauration ont entraîné une baisse sensible du chiffre d’affaires dans le secteur de la restauration», reconnaît Renato Isella. Ça a notamment entraîné une baisse des ventes de café, jus et produits boulangers. D’autres produits comme les yogourts, le sucre, les épices et les produits en coton ont aussi enregistré une baisse de leur vente. «Malgré ça, la baisse des chiffres d’affaires du café a été compensée par les ventes du commerce de détail et des commerces en ligne», conclut le directeur de Fairtrade Max Havelaar.

Renforcer l’engagement

(comm/aze)

Votre opinion

0 commentaires