Football - La Suisse fait le plein de confiance
Publié

FootballLa Suisse fait le plein de confiance

Face à un Liechtenstein là en victime expiatoire, les Suisses cartonnent 7-0. Il s’envolent lundi pour Bakou et l’Euro.

par
Daniel Visentini
Les joueurs de la Nati peuvent avoir le sourire: ils vont débuter l’Euro en ayant remporté leurs deux matches de préparation.

Les joueurs de la Nati peuvent avoir le sourire: ils vont débuter l’Euro en ayant remporté leurs deux matches de préparation.

AFP

Un dernier match amical, face à une équipe limitée et avant une phase finale d’un grand tournoi, sert à ça: imposer sa supériorité, s’imposer facilement, faire le plein de confiance, marquer des buts, beaucoup si possible, et concerner tous les joueurs de l’équipe. Face à ce Liechtenstein limité à tous les niveaux, la Suisse de Petkovic a coché toutes les cases, avec un carton 7-0. Cela ne dit pas que la Suisse ne fera qu’une bouchée du Pays de Galles, le 12 juin, lors du premier match de l’Euro, loin de là. Mais c’est bon pour le moral avant l’envol pour Bakou, lundi déjà.

La composition du onze de base de ce dernier test dit tout le souci de Vladimir Petkovic. L’obsession du sélectionneur et de son staff durant ces dix jours à Bad Ragaz aura été d’homogénéiser son groupe. Sur le plan des équilibres au sein du contingent: il a laissé de côté Kobel, Ndoye et Zeqiri, un choix logique. Sur le plan du physique surtout: des titulaires de dimanche contre les Etats-Unis, ils n’étaient que deux rescapés ce jeudi soir, Shaqiri et Schär, deux éléments essentiels pour la Suisse à l’Euro, les deux joueurs qui avaient le plus besoin du temps de jeu qu’ils n’ont pas eu en club (choix pour l’un, blessure pour l’autre).

Avec une Suisse largement dominatrice et un Liechtenstein replié dans son camp, pas de surprise. Attaque-défense, l’occasion de revoir ses gammes face à un bloc bas. C’est un corner de Shaqiri qui a permis à la Suisse d’ouvrir le score: Cömert trouvé au deuxième poteau, une tête en direction des buts et Gavranovic sur la trajectoire. Le buteur du Dinamo Zagreb a le sens du but, il l’a rappelé en déviant astucieusement le ballon de la tête, pour le 1-0.

On aura noté aussi les envies affichées par Mbabu sur le couloir droit, celui qu’il revendique comme étant le sien. Les Liechtensteinois ne sont pas les Américains, c’est vrai, mais dans son duel à distance avec Widmer, il n’y a pas photo, tout parle en faveur du Genevois. Il a trouvé Gavranovic à plusieurs reprises (latte sur une tête à la 32e) et a l’avantage d’être solide défensivement, plus que son concurrent direct.

On soulignera les intentions de Shaqiri. Est-ce ce brassard de capitaine, en l’absence de Xhaka sur le terrain, qui l’a inspiré? Le joueur de Liverpool a tenté bien des choses. On pourra toujours dire que face à des Liechtensteinois dépassés techniquement et physiquement, c’était la moindre des choses. Et c’est vrai. Mais ces moments d’envie, au-delà de la supériorité naturelle et malgré l’imminence de l’Euro, est un signe.

Gavranovic régale

Après la pause, l’affaire n’a pas traîné. Fassnacht venait de remplacer Shaqiri qu’il convertissait un centre de Zuber en but pour son premier ballon.

Avant que Noah Frick n’aille à la faute en trompant son propre gardien dès la 57e.

Intéressant: quand Lotomba est entré en jeu à la 67e, c’est pour se placer sur la gauche, à la place de Zuber. Un atout pour le Vaudois, sa polyvalence, sa capacité à évoluer sur les deux côtés. On dira aussi que Fassnacht a su se montrer: à la 70e, il s’offrait un doublé, d’une belle tête sur corner.

L’autre joueur qui s’est mis en évidence, c’est Gavranovic. Un sacré finisseur. Parce que lui, c’est un triplé qu’il a signé (joli tir croisé à la 75e, but en force à la 79e, en plus de son premier but). Contre le Liechtenstein, c’est vrai. Mais il en avait marqué deux aux Allemands en Ligue des Nations. Il est bien plus que simplement le remplaçant de Seferovic. Il est une solution de rechange efficace.

Fernandes a finalement celé le score à la 85e. La Suisse peut partir à l’Euro sans nuages à l’horizon.

Suisse - Liechtenstein 7-0 (1-0)

Kybunpark de Saint-Gall, 100 spectateurs.

Arbitre: N. Kajtazovic (SLO).

Buts: 19e Gavranovic 1-0; 46e Fassnacht 2-0; 57e N. Frick autogoal 3-0; 70e Fassnacht 4-0; 75e Gavranovic 5-0; 79e Gavranovic 6-0; 85e Fernandes 7-0.

Suisse: Mvogo; Omeragic, Schär (46e Rodriguez), Cömert; Mbabu (67e Fernandes), Freuler (46e Xhaka), Sow, Zuber (67e Lotomba); Shaqiri (46e Fassnacht); Gavranovic, Mehmedi (46e Vargas).

Liechtenstein: Büchel; Brändle (46e Spirig), Grünenfelder, Hofer, Goppel; Frommelt; Wolfinger (46e Yildiz), N. Frick (83e Kollmann), Meier, Salanovic; Y. Frick (83e Ospelt).

Votre opinion