Publié

AnniversaireLa Suisse fête ses 10 ans à l'ONU

Il y a dix ans, le 10 septembre 2002, la Suisse est devenue le 190e pays membre de l'ONU. Elle est le premier Etat à avoir décidé de son adhésion lors d'une votation populaire.

Kofi Annan, alors secrétaire général de l'ONU, recevait Kaspar Villiger et Joseph Deiss à New York.

Kofi Annan, alors secrétaire général de l'ONU, recevait Kaspar Villiger et Joseph Deiss à New York.

Archive, Keystone

Le 3 mars 2002, le peuple suisse approuvait l'adhésion à l'ONU avec une majorité de 54,6%. Six mois plus tard, le 10 septembre, l'Assemblée générale de l'ONU entérinait cette adhésion lors d'un vote par acclamation. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) tire un bilan positif de ces dix années d'engagement.

L'appartenance de la Suisse aux Nations unies "a renforcé sa souveraineté et sa reconnaissance internationale", écrit le ministre des affaires étrangères Didier Burkhalter dans un commentaire sur le site internet du DFAE. Il souligne en outre que "son statut de pays neutre au sein de l'ONU lui a permis de préserver son autonomie".

Convictions

Le conseiller fédéral estime en outre que la Suisse "a utilisé son appartenance à l'organisation pour faire valoir ses intérêts et défendre ses convictions". Il relève à cet égard que "le Conseil des droits de l'homme à Genève et l'organe de médiation appelé à protéger les personnes soumises aux sanctions du Conseil de sécurité doivent beaucoup à l'engagement helvétique".

Pour le DFAE, la Suisse a su s'imposer comme un partenaire solidaire, qui assume ses choix et sait prendre des initiatives. Pour la période 2023-2024, la Suisse briguera un siège non permanent au Conseil de sécurité, l'organe le plus puissant de cette institution.

Ban Ki-moon à Berne

Les dix ans de l'adhésion seront célébrés à Berne, au siège de l'ONU à Genève ainsi qu'à New York. A Berne, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'exprimera mardi devant l'Assemblée fédérale, un "événement rare", souligne le DFAE. Il aura aussi un entretien avec la présidente de la Confédération Eveline Widmer-Schlumpf et Didier Burkhalter.

En préalable à sa visite, le sécrétaire général de l'ONU a écrit que l'ONU était reconnaissante à la Suisse pour son adhésion. Au cours de ces dix premières années, elle a soutenu avec constance et engagement les objectifs de l'ONU. M. Ban Ki-moon a notamment fait l'éloge de l'engagement de la Suisse dans la promotion de la paix, par exemple à la présidence de la Comission de consolidation de la paix au Burundi.

(ats)

Ton opinion