Scandale Volkswagen: La Suisse interdit la vente des véhicules de VW suspects
Publié

Scandale VolkswagenLa Suisse interdit la vente des véhicules de VW suspects

La Confédération a interdit vendredi la commercialisation de véhicules du groupe allemand qui présentent des moteurs truqués.

1 / 150
Nouvelle ère pour les constructeurs automobiles et les consommateurs européens : vendredi entre en vigueur un protocole d'homologation des véhicules neufs plus sévère, qui remplace un processus discrédité par le scandale des moteurs diesel truqués. (Mercredi 30 août 2017)

Nouvelle ère pour les constructeurs automobiles et les consommateurs européens : vendredi entre en vigueur un protocole d'homologation des véhicules neufs plus sévère, qui remplace un processus discrédité par le scandale des moteurs diesel truqués. (Mercredi 30 août 2017)

AFP
Dieselgate: le président d'auto-suisse François Launaz estime qu'il Il faut éviter d'empirer la situation avec des mesures d'interdiction. (15 août 2017)

Dieselgate: le président d'auto-suisse François Launaz estime qu'il Il faut éviter d'empirer la situation avec des mesures d'interdiction. (15 août 2017)

Keystone
Jusqu'à présent, les fabricants d'automobiles ne devaient faire tester leurs véhicules qu'en conditions de laboratoire. Les résultats ne reflétaient alors que peu leurs véritables émissions. A partir du 1er septembre, des réglementations strictes entreront en vigueur en Europe et en Suisse. (Dimanche 13 août 2017)

Jusqu'à présent, les fabricants d'automobiles ne devaient faire tester leurs véhicules qu'en conditions de laboratoire. Les résultats ne reflétaient alors que peu leurs véritables émissions. A partir du 1er septembre, des réglementations strictes entreront en vigueur en Europe et en Suisse. (Dimanche 13 août 2017)

Keystone

La Suisse est ainsi le premier pays à prononcer une telle mesure. L'interdiction ne concerne pas les voitures déjà mises en circulation. Ces dernières pourront continuer de rouler, a indiqué vendredi soir l'Office fédéral des routes (OFROU) dans un communiqué.

L'OFROU comptabilise 180'000 véhicules potentiellement équipés de moteur diesel à dispositif trompeur en Suisse. Il s'agit de modèles des marques Audi, Seat, Skoda et Volkswagen, construits entre 2009 et 2014. Les voitures susceptibles d'être touchées par ce scandale possèdent des moteurs diesel de type 1,2TDI, 1,6TDI et 2.0TDI.

Il est question des exemplaires EUR05. Les moteurs EUR06 ne sont pas concernés. Le prochain pas pour l'OFROU sera d'identifier précisément les véhicules concernés par cette affaire.

(ats)

Votre opinion