Variant «Omicron» – La Suisse interdit les vols d’Afrique du Sud et réinstaure les quarantaines
Publié

Variant «Omicron»La Suisse interdit les vols d’Afrique du Sud et réinstaure les quarantaines

La Confédération prend des mesures pour limiter la progression du nouveau variant. Les personnes de retour de Belgique, par exemple, devront se mettre en quarantaine.

par
Yannick Weber
L'aéroport de Genève en Juillet 2021

L'aéroport de Genève en Juillet 2021

20min/Vanessa Lam

La Suisse suit les autres pays européens et restreint drastiquement les entrées sur son sol. «Tous les vols directs en provenance d’Afrique australe sont interdits pour une durée indéterminée», dit l’OFSP dans un communiqué, en raison du variant détecté en Afrique du Sud et qui se répand très vite.

Quarantaine et tests négatifs

Mais ce n’est pas tout: dès ce vendredi soir à 20h, une obligation de quarantaine sera signifiée à toute personne qui revient des pays où a déjà été confirmée la présence du variant, c’est-à-dire la Belgique, Israël, Hong Kong et l’Afrique du Sud. Cela concerne aussi les personnes vaccinées.

En plus de présenter un test Covid négatif, elles ne seront pas non plus autorisées à effectuer le trajet entre l’aéroport et leur domicile en transports publics, par exemple. L’OFSP avertit: l’obligation de quarantaine sera étendue à tout pays dans lequel le variant sera détecté, à l’exception des pays frontaliers de la Suisse.

En outre, toutes les personnes qui ne sont pas de nationalité suisse (ou d’un État Schengen) ou qui n’ont pas de permis de séjour en Suisse ne sont plus autorisées à entrer en Suisse depuis ces pays.

L’OFSP indique par ailleurs que l’OMS vient de classer le variant dans la catégorie «variant préoccupant», au même titre que le variant Delta. Il a été baptisé «Omicron», toujours dans la dénomination basée sur l’alphabet grec.

La Belgique a été le premier pays européen à confirmer la présence du variant sur son sol, vendredi après-midi, chez une personne qui rentrait d’Égypte, ce qui prouve qu’il circule déjà bien au delà des frontières des pays d’Afrique australe.

Échappe-t-il aux vaccins?

Le Royaume-Uni a été le premier à suspendre les vols depuis l’Afrique du Sud, jeudi soir, après que les autorités sud-africaines ont partagé leurs premières données quant à ce variant, sur lequel se penche ce vendredi l’OMS.

Vendredi matin, Israël a également serré la vis après avoir détecté à son tour un cas du nouveau variant sur son sol, chez un voyageur de retour du Malawi. Depuis, trois autres cas auraient été trouvés, dont un chez une personne triplement vaccinée.

Un cas confirmé a aussi été trouvé à Hong Kong, qui aurait d’ailleurs infecté, dans son hôtel où il était en quarantaine, un autre voyageur à l’isolement dans la chambre d’en face. Allemagne, Italie, France: nos pays voisins, même sans cas confirmé, ont enchaîné sans hésiter avec les suspensions de vol vendredi dans la matinée, alors que la Suisse n’avait dans un premier temps pas réagi.

Votre opinion

20 commentaires