09.03.2020 à 20:33

La Suisse jouera à huis clos au Qatar si…

Football

Alors que l’équipe nationale doit se rendre à Doha à la fin du mois, une première décision est tombée: il n’y aura pas de public. Le tournoi, lui, est pour l’heure maintenu.

par
Sport-Center
Petkovic et ses joueurs évolueront dans un stade vide.

Petkovic et ses joueurs évolueront dans un stade vide.

Keystone

Au rythme où se propage le covid-19 en Suisse comme partout ailleurs, les championnats de Super et de Challenge League pourront-ils aller à leur terme? Recommencera-t-on à huis clos ou la compétition sera-t-elle «annulée» selon des modalités restant à définir? L’inconnue qui plane sur la suite de la saison inquiète tous les dirigeants des clubs concernés – les coaches et les acteurs eux-mêmes se posent aussi des questions légitimes, autant de questions aujourd’hui sans réponse.

Cette situation sans précédent inquiète également Dominique Blanc, le patron du foot helvétique. Président de l’Association Suisse de football (ASF), le Vaudois suit bien sûr de très près l’évolution de la situation. «Aujourd’hui, affirme-t-il, personne n’est en mesure d’affirmer que les championnats iront à leur terme. C’est un scénario mais il en existe d’autres. Si la compétition ne devait pas reprendre, il faudra bien faire des choix. Ce qui est sûr, c’est que ce qui arrive n’est prévu par aucun règlement.»

Avec la Belgique, le Portugal et la Croatie

Ces temps-ci, l’actualité du football helvétique, c’est aussi le tournoi auquel doit normalement participer l’équipe de Suisse à la fin du mois de mars au Qatar. Un tournoi qui doit aussi supposément rassembler à Doha la Belgique, le Portugal et la Croatie. Si les dirigeants helvétiques sont à l’écoute quotidienne des conséquences du coronavirus, le tournoi lui-même n’est à ce jour pas remis en question. «Il n’existe d’ailleurs aucun plan B», nous a précisé ce lundi Dominique Blanc. Seule certitude: les joueurs évoluant actuellement en Italie, à l’instar de Cristiano Ronaldo (avec le Portugal), Romelo Lukaku (avec la Belgique) ou du Suisse Remo Freuler, seront contraints de faire l’impasse en fonction des différentes mesures ordonnées.

Autre décision forte prise par les organisateurs, en accord avec les responsables qatari, tous les matches prévus sur place se disputeront à huis clos. Pour l’équipe de Suisse, cela concerne son rendez-vous du 26 mars contre les Croates (17h30) ainsi que le match qui doit l’opposer à la Belgique le 30 mars (17h). «L’objectif, conclut le patron de l’ASF, est de pouvoir se rendre là-bas en toute sécurité…»

N. JR

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!