10.10.2017 à 12:25

La Suisse manque de données sur la santé des paysans

Pesticides

L’Institut universitaire romand de santé au travail (IST) a communiqué les conclusions de l'atelier «Exposition professionnelle aux pesticides et leurs effets sur la santé: une problématique pour la Suisse?»

par
communiqué
Un agriculteur qui répand du glyphosate dans son champ.

Un agriculteur qui répand du glyphosate dans son champ.

Keystone

Afin d'effectuer un état des lieux des données et des besoins existants sur la santé des agriculteurs exposés aux pesticides, l’IST en collaboration avec le Service de prévention des accidents dans l’agriculture (SPAA) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) ont organisé un workshop le 8 juin 2017 à Lausanne.

Ce workshop a réuni des spécialistes de différents domaines d’expertise et a conduit à un ensemble de recommandations pour documenter l’exposition et la santé des agriculteurs.

Les conclusions importantes du workshop

Les discussions ont conduit à un consensus général sur la nécessité de recenser, d’utiliser et de compléter les bases de données existantes avant de mettre en place, le cas échéant, de nouveaux registres de données nationaux.

L’importance d’obtenir des données d’exposition en plus des données sur la santé a également été rapportée.

Les données sur l’exposition des agriculteurs aux pesticides permettraient d’identifier les situations, les cultures et les tâches les plus à risque et de mettre en évidence les effets sur la santé.

Quant aux recommandations, elles devraient être incluses dans le Plan d’Action National sur les produits phytosanitaires récemment adopté par le Conseil fédéral.

Le rapport complet peut être consulté à cette adresse.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!