Astronomie: La Suisse pourra observer une éclipse de Lune totale tôt le 16 mai
Publié

AstronomieLa Suisse pourra observer une éclipse de Lune totale tôt le 16 mai

Les amateurs pourront assister au début du phénomène mais le lever du Soleil devrait ensuite gâcher quelque peu l’observation de la partie la plus intéressante.

Au début du phénomène, la Lune se trouvera simplement dans la pénombre de la Terre ce qui provoquera un assombrissement progressif d’un côté ou de l’autre du satellite.

Au début du phénomène, la Lune se trouvera simplement dans la pénombre de la Terre ce qui provoquera un assombrissement progressif d’un côté ou de l’autre du satellite.

AFP

Les amoureux d’astronomie et les lève-tôt auront droit à un joli spectacle céleste dans la nuit du 15 au 16 mai prochain. En effet, l’alignement Soleil-Terre-Lune sera quasi parfait et la Lune passera entièrement dans l’ombre de la Terre. Il y aura donc une éclipse totale de la Lune.

Le début du phénomène sera visible dans toute la Suisse, d’autant que les prévisions météorologiques s’annoncent favorables. En effet, la Lune entrera dans l’ombre de la Terre à 4h27 tandis que le début de la phase totale de l’éclipse aura lieu à 5h29. Le hic, c’est que le Soleil se lèvera à 6h du matin alors la Lune doit se coucher elle à 6h03, soit juste avant que l’éclipse soit totale à 6h11, selon les indications de la Société astronomique de Genève.

Pas de couleur orange en vue

Or c’est durant cette phase totale que le spectacle est le plus intéressant car la Lune se pare d’une belle couleur orange cuivré. Avant et après le passage dans l’ombre, le satellite se trouve simplement dans la pénombre de la Terre. Ce qui ne produit aucune couleur particulière, simplement un assombrissement progressif d’un côté ou de l’autre de la Lune.

Si l’on souhaite voir cette éclipse dans de meilleures conditions, il faudra se trouver en Amérique du Sud, en Amérique centrale, dans la moitié est de l’Amérique du Nord ou aux Antilles. Néanmoins, l’Europe de l’Ouest et une grande partie de l’Afrique de l’Ouest vont également profiter d’une bonne partie du phénomène.

C’est en Amérique du Sud et dans la moitié est des USA que l’éclipse totale sera visible dans son intégralité.

C’est en Amérique du Sud et dans la moitié est des USA que l’éclipse totale sera visible dans son intégralité.

NASA

Les amateurs s’en souviennent encore: les Suisses avaient déjà pu profiter d’une éclipse totale de la Lune le 26 juillet 2018. Durant plus d’une heure dès la tombée de la nuit (et près de 2 heures dans son intégralité), la pleine Lune avait été dans l’ombre de la Terre. L’éclipse totale avait été alors la plus longue du siècle.

(cht)

Votre opinion

1 commentaire