Football: La Suisse prend ses marques
Publié

FootballLa Suisse prend ses marques

Euro 2016: l'équipe de Suisse de Vladimir Petkovic a réalisé un premier entraînement au stade de la Mosson, à Montpellier.

par
LM
1 / 15
L'équipe de Suisse a fait un premier entraînement dans le cadre de l'Euro 2016, au stade de la Mosson, à Montpellier.

L'équipe de Suisse a fait un premier entraînement dans le cadre de l'Euro 2016, au stade de la Mosson, à Montpellier.

Keystone
L'équipe de Suisse (ici Denis Zakaria) a fait son premier entraînement dans le cadre de l'Euro 2016, au stade de la Mosson, à Montpellier.

L'équipe de Suisse (ici Denis Zakaria) a fait son premier entraînement dans le cadre de l'Euro 2016, au stade de la Mosson, à Montpellier.

Keystone
L'équipe de Suisse a fait son premier entraînement dans le cadre de l'Euro 2016, au stade de la Mosson, à Montpellier.

L'équipe de Suisse a fait son premier entraînement dans le cadre de l'Euro 2016, au stade de la Mosson, à Montpellier.

Keystone

Quelques heures après avoir débarqué à Montpellier, l'équipe de Suisse s'est entraînée au stade de la Mosson, devant quelques 500 spectateurs dans la tribune ouverte au public.

Vladimir Petkovic a insisté sur la qualité de la pelouse de la Mosson. "On me dit qu'elle la quatrième de France, lâche-t-il. Je veux bien le croire." Le "Mister" a animé une séance avant tout ludique. "Les joueurs sont, c'est vrai, décontractés, dit-il. Mais je perçois également cette tension qui monte. Il y a en quelque sorte un bon équilibre. Mais d'ici samedi, l'adrénaline va venir et, je le répète encore, vous verrez samedi à Lens une équipe de Suisse qui sera prête."

Vladimir Petkovic est également revenu sur la victoire 2-1 contre la Moldavie à Lugano vendredi dernier, dans l'ultime test avant le tournoi. "Cette rencontre suscite des sentiments partagés, lâche-t-il. Nous avons été capables de faire du jeu. De changer de rythme. De réagir après l'égalisation de la Moldavie. Mais nous avons, aussi, commis trop d'erreurs et nous avons manqué d'efficacité dans le dernier geste. Normalement, nous devons gagner ce match sur un score plus large. Mais je n'oublie pas qu'il survenait à l'issue d'un stage de deux semaines."

Votre opinion