Publié

RapportLa Suisse prête à faire face à une menace terroriste

Selon le rapport final de l’exercice du Réseau national de sécurité 2019, la menace terroriste a pu être bien maîtrisée. Le texte comprend des recommandations que le Conseil fédéral entend mettre en oeuvre.

L’exercice avait été réalisé du 11 au 13 novembre 2019 avec 2000 cadres issus de 70 états-majors de la Confédération et des cantons.

L’exercice avait été réalisé du 11 au 13 novembre 2019 avec 2000 cadres issus de 70 états-majors de la Confédération et des cantons.

DR

Une menace terroriste peut être maîtrisée en Suisse au niveau opérationnel. C’est la conclusion du rapport final de l’exercice du Réseau national de sécurité 2019 qui a été soumis au Conseil fédéral. Le texte comprend toutefois des recommandations à l’intention de la Confédération et des cantons, fait savoir le gouvernement dans un communiqué mercredi.

Pour rappel l’exercice avait été réalisé du 11 au 13 novembre 2019 avec 2000 cadres issus de 70 états-majors de la Confédération et des cantons. Il visait à vérifier la capacité de la Suisse à maîtriser une menace terroriste persistante et à déterminer les aspects décisifs en pareil cas.

Selon le rapport «ERNS 19», des faiblesses ont été mises à jour dans la gestion de crise. Des faiblesses qui ont été résumées dans 15 recommandations à l’intention du Conseil fédéral, de la Conférence cantonale des directrices et directeurs de justice et police et de la Conférence gouvernementale des affaires militaires, de la protection civile et des sapeurs-pompiers.

Processus de conduite contraignants à créer

Berne va mettre en œuvre huit recommandations pour lesquelles la coordination incombe à des services fédéraux. Les cantons vont également appliquer les recommandations pour lesquelles la compétence leur revient.

Concrètement, des processus de conduite intercantonaux contraignants seront créés au sein des corps de police, ainsi que des ordres d’opérations uniformes, précise le communiqué. Par ailleurs, la communication de crise au niveau politique en situation de crise nationale sera intégrée à un prochain exercice. Une autre recommandation vise le développement d’une image de la situation stratégique intégrant tous les suivis spécifiques, ainsi que la standardisation pour tous les types de crises.

Enfin, une planification générale pour les prochains grands exercices tenant compte des résultats de l’ERNS 19 et des enseignements de la maîtrise du Covid 19 sera présentée à l’exécutif fédéral d’ici l’été 2021.

(comm/cht)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!