Publié

EnvironnementLa Suisse progresse en matière climatique

Selon le rapport d'ONG, le pays est classé à la 14e place sur 58. La transition énergétique s'effectue lentement au niveau mondial.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a fustigé la 14e place helvétique.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a fustigé la 14e place helvétique.

Archives, Keystone

Un rapport annuel évaluant les politiques climatiques de 58 pays montre mercredi que, par rapport à l'an dernier, la Suisse a légèrement amélioré sa position. Du 15e rang, elle passe cette année au 14e. Les champions sont la France, la Suède et la Grande-Bretagne.

Le Canada, l'Australie et le Japon comptent, eux, parmi les «très mauvais» élèves de l'action climatique. Le rapport du «Climate Change Performance Index» salue en revanche les actions de la France et du Maroc.

Transition trop lente

L'indice a été publié mercredi en marge de la Conférence de l'ONU sur le climat de Marrakech (COP22). La COP 22 vise à permettre la mise en œuvre de l'accord de Paris contre le réchauffement climatique.

Le rapport «confirme le décollage des énergies renouvelables et les développements positifs dans le domaine de l'efficacité énergétique», indiquent Germanwatch et le Climate Action Network (CAN), organisations qui ont coordonné les travaux. Mais «si ces tendances encourageantes ont lieu à l'échelle mondiale, la nécessaire transition énergétique est trop lente», soulignent-elles.

«Piètre résultat» pour la Suisse

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) qualifie la 14e place helvétique de «piètre résultat». Il l'attribue à «la lenteur du développement des énergies renouvelables et le trafic».

«La Suisse pourra progresser si la Stratégie énergétique 2050 est mise en œuvre et si les cantons appliquent leurs nouveaux modèles de prescriptions énergétiques pour les bâtiments», espère mercredi l'organisation dans un communiqué.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!