Publié

CatastropheLa Suisse, refuge idéal contre les zombies

Une récente étude a analysé les conséquences d’une invasion de morts-vivants aux Etats-Unis. Transposées chez nous, ses conclusions ont de quoi nous rassurer.

par
Michel Pralong
Les Suisses peuvent attendre sereinement l'arrivée des zombies.

Les Suisses peuvent attendre sereinement l'arrivée des zombies.

DR

En un mois, les Etats-Unis succomberaient à une épidémie de zombies. Tout le pays? Non, les Etats les moins peuplés et les plus montagneux résisteraient beaucoup plus longtemps à l’envahisseur. C’est ce que montre une simulation réalisée par des étudiants de l’Université de Cornwell, dans l’Etat de New York. Prendre des morts-vivants comme sujets n’est qu’un artifice, le modèle pouvant servir pour la propagation de virus. L’armée américaine a elle aussi préparé dans le même esprit un scénario antizombies (ça ne fâche aucun ennemi potentiel), tout comme le Centre de protection en cas de catastrophe aux Etats-Unis.

Votre opinion