Football féminin - La Suisse remporte un précieux succès en Italie
Publié

Football fémininLa Suisse remporte un précieux succès en Italie

Grâce à leur victoire 1-2 en Sicile, les Suissesses ont fait un pas important vers la qualification pour le Mondial 2023. Mais elles auraient pu gagner plus largement.

par
Florian Paccaud
(Palerme)
Lia Walti (à droite) et les Suissesses ont battu l’Italie à Palerme. 

Lia Walti (à droite) et les Suissesses ont battu l’Italie à Palerme.

Getty Images

L’équipe de Suisse a fait une bonne opération dans l’optique d’une qualification directe pour la Coupe du monde 2023. Vendredi à Palerme, les joueuses de Nils Nielsen se sont imposées 1-2 contre l’Italie et prennent trois points d’avance au classement sur leurs rivales du jour. Mais elles ont manqué plusieurs grosses occasions d’enfoncer le clou alors qu’elles menaient de deux longueurs.

Dans une chaude ambiance - les Suissesses, à part Alisha Lehmann, ont été sifflées à l’annonce de leurs noms avant la partie - les visiteuses ont été les premières à se montrer dangereuses. Sur une mauvaise relance de la gardienne italienne, Coumba Sow a pu récupérer et servir Ramona Bachmann qui a cependant perdu son duel avec Laura Giuliani (5e). Sur le corner qui a suivi, Luana Bühler a vu sa tête passer d’un rien à côté. Le ton était donné, la Nati n’était pas venue pour faire de la figuration.

Crnogorcevic s’illustre

Exploitant parfaitement la largeur du terrain, la Suisse a posé de gros problèmes à la défense transalpine. C’est d’ailleurs sur deux centres que la Nati a inscrit ses buts. Après un très bon débordement sur le flanc droit, Ana-Maria Crnogorcevic a déposé le ballon sur la tête de Sow pour l’ouverture du score (9e). L’ailière du Barça s’est ensuite muée de passeuse décisive à buteuse, reprenant victorieusement une offrande de Bachmann (20e).

Après cette entame de match idéale, la sélection nationale a quelque peu reculé face à des Italiennes obligées de réagir. Bien organisée, solide dans les duels et pouvant compter sur une Lia Wälti toujours bien placée pour récupérer le cuir, la troupe de Nielsen n’a cependant concédé qu’une grosse occasion avant la pause. Mais Gaëlle Thalmann s’est montrée vigilante sur la frappe de Manuela Giugliano (30e).

Fölmli touche du bois

Au retour des vestiaires, l’Italie, réorganisée tactiquement, s’est lancée à l’assaut de la cage helvétique. Mais c’est Svenja Fölmli qui a failli porter l’estocade en profitant d’une mauvaise relance adverse. La Lucernoise de 19 ans n’a malheureusement touché que le poteau, alors que le but était grand ouvert (50e). Puis Bachmann, en contre, a de nouveau perdu son duel face à la gardienne adverse.

Deux occasions qui auraient pu coûter cher au décompte final, car la Squadra azzurra a puni le manque d’efficacité des visiteuses. Sur une frappe déviée, Barbara Bonansea a surpris une Thalmann peu à son affaire sur ce coup (60e). Poussées par leur public, les Italiennes ont mis une grosse pression pour égaliser, mais la volée de Bonansea s’est écrasée sur la transversale de la gardienne fribourgeoise à la dernière seconde. Un gros «ouf» de soulagement pour la Nati.

Mardi, les Suissesses iront en Lituanie - qui a tenu le nul en Croatie (0-0) - dans l’optique d’obtenir un 6e succès de rang dans ces éliminatoires. De son côté, l’Italie se rendra en Roumanie.

Italie - Suisse 1-2 (0-2)

Renzo Barbera. Arbitres: Mmes Frappart, Nicolosi, Coppola (Fra).

Buts: 9e Sow 0-1; 20e Crnogorcevic 0-2. 60e Bonansea 1-2.

Italie: Giuliania; Gama, Linari (81e Simonetti), Salvai, Lenzini (81e Soffia); Bergamaschi (54e Serturini), Giugliano, Girelli, Boattin; Giacinti (87e Pirone), Bonansea. Entraîneuse: Milena Bertolini.

Suisse: Thalmann; Bühler, Stierli, Aigbogun; Maritz, Xhemaili (64e Mauron), Wälti, Sow, Bachmann (84e Kiwic); Crnogorcevic, Fölmli (79e Lehmann). Entraîneur: Nils Nielsen.

Avertissements: 50e Giugliano. 84e Bachmann.

Note: 50e tir sur le poteau de Fölmli. 95e Bonansea touche la transversale.

Votre opinion