06.02.2015 à 18:56

IntempériesLa Suisse retournée par le vent et un froid intense

Sur tout le pays, le vent et le froid d'une intensité rare ont semé la pagaille sur les routes.

par
ELB
Plusieurs routes ont été fermées vendredi 6 janvier, et les trains ne circulent plus à la Vallée de Joux (VD). Les prévisions ne sont guère meilleures pour ce week-end.

Plusieurs routes ont été fermées vendredi 6 janvier, et les trains ne circulent plus à la Vallée de Joux (VD). Les prévisions ne sont guère meilleures pour ce week-end.

Keystone

Un froid intense couplé à de fortes rafales a continué de sévir vendredi 6 février en Suisse, notamment au bord du Léman, sur les crêtes du Jura, et dans l'arrière-pays vaudois.

De nombreuses routes restent coupées et des embardées ont fait plusieurs blessés légers. Un peu partout autour du Léman, le mercure affichait -1 degré en début de journée, a indiqué MétéoSuisse. Toutefois, à cause de vents atteignant 80 km/h, le ressenti équivalait souvent à des températures négatives à deux chiffres, à l'image de Genève, où il était de -11 degrés.

Ressenti à -13

A Coire et à St-Gall, les températures étaient situées entre -5 et -6 degrés, avec un ressenti de -13. De manière générale, tout au long de la journée, le thermomètre n'est pratiquement pas remonté dans le positif.

Le vent a soufflé particulièrement fort sur les crêtes du Jura durant la nuit de jeudi à vendredi, avec des pointes à 127 km/h à La Dôle et 100 km/h au Chasseral. Le Plateau également était balayé de violentes rafales, atteignant 89 km/h à Mathod et St-Prex (VD) par exemple.

Quant à la neige, elle s'est elle rarement jointe aux rafales et au grand froid au cours de la nuit dernière. Des maxima d'un centimètre ont été mesurés par endroits.

La police vaudoise a recommandé à la population de limiter ses déplacements. Elle s'adressait en particulier aux populations du Nord vaudois, du Gros-de-Vaud, du Pied du Jura et de la Côte. De nombreuses écoles sont restées fermées.

Carambolage sur l'A6

Les autres cantons n'ont pas été épargnés. Cinq personnes ont été blessées, dont une grièvement dans plusieurs accidents survenus sur la chaussée enneigée en l'espace de quelques instants vendredi matin sur l'A6 près de Lyss (BE). Sept véhicules étaient impliqués dans trois collisions différentes.

L'A6 est restée fermée presque toute la matinée, entraînant d'importantes perturbations du trafic. La victime la plus gravement touchée est la conductrice de 51 ans à l'origine du premier accident, peu avant 06h30. Son véhicule est parti en embardée, terminant sa course sur la voie de dépassement.

A cause d'une manoeuvre d'évitement, un deuxième automobiliste est également parti dans les décors. Enfin, une troisième voiture a happé l'automobiliste de 51 ans qui était descendue de son véhicule. Cette dernière est restée coincée sous les roues de la voiture jusqu'à son dégagement par les pompiers. Grièvement blessée, elle a été héliportée à l'hôpital.

Des blessés légers suite à des embardées dues à la neige étaient signalés dans plusieurs cantons, Berne, Bâle-Campagne et les Grisons notamment.

Trains peu touchés

Le trafic ferroviaire a été peu touché, malgré quelques problèmes d'aiguillages gelés. Une perturbation était toutefois signalée en matinée entre Cossonay et Vallorbe (VD) en raison de la bise et des congères.

Les trains circulaient sur une voie au lieu de deux, ce qui a imposé la suppression de certains trains régionaux, a indiqué le porte-parole des CFF Frédéric Revaz. Les TGV accusaient également du retard, de l'ordre de 40 minutes.

Enfin, comme les deux jours précédents, la Compagnie générale de navigation sur le Léman (CGN) a suspendu ses activités pour cause de bise, au grand dam des pendulaires.

Samedi également

La bise devait encore se renforcer samedi en fin de journée, avec des pointes à 85 km/h sur le plateau et 120 km/h à la Dôle. Elle continuera à souffler fort samedi. Face à ces difficultés, les responsables vaudois décideront dimanche après-midi de l'ouverture ou non des établissements scolaires. Les autorités recommandent d'éviter les forêts, où des chutes d'arbres pourraient survenir.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!