23.11.2014 à 10:03

La Suisse se hisse aux portes du bonheur

Tennis

Grâce à un double exceptionnel, Roger Federer et Stanislas Wawrinka se sont offert deux balles de Coupe Davis. La Suisse retient son souffle.

par
Yves Desplands
Les Suisses ont effectué un grand pas vers une victoire historique en Coupe Davis.

Les Suisses ont effectué un grand pas vers une victoire historique en Coupe Davis.

Denis Charlet, AFP

Le rêve est là, tout proche. Il brille dans un coin du court, au pied des immenses gradins du stade Pierre-Mauroy. La vénérable Coupe Davis, 114 ans d’âge, trône imperturbable. Elle attire les regards et s’impose comme un unique point de repères au cœur de ce drôle de théâtre qui noue et dénoue les plus improbables destins. Hier par exemple, son écrin d’argent a reflété les images supersoniques d’un double suisse virevoltant. Une paire Federer-Wawrinka fusionnelle, incandescente et surtout intouchable. Qui l’aurait cru en avril dernier après sa dernière sortie contre le Kazakhstan? Qui l’aurait cru dimanche à Londres, dans la confusion d’une O2 Arena vidée de sa substance? Et qui l’aurait cru, avant-hier, alors que Gaël Monfils croquait un Roger Federer statufié? Soyons francs: trois fois pas grand monde.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!