Publié

AllemagneLa Suisse touchée par la grève des cheminots

Entre samedi et lundi, une grève des conducteurs paralysera le réseau ferroviaire allemand.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Aucun train ne circulera en Allemagne samedi dès 2 heures du matin jusqu'à lundi 4 heures du matin suite à une grève des conducteurs de train allemands, a annoncé vendredi 17 octobre leur syndicat, la GDL. Le trafic en Suisse est touché: un ICE sur deux vers Zurich et Berne sera supprimé.

En revanche, les City Night Line au départ de Bâle circuleront normalement, ont indiqué les CFF. Les trains depuis Zurich vers Stuttgart et Munich s'arrêteront respectivement à Schaffhouse et Bregenz.

En Allemagne, la circulation des trains de marchandises va cesser vendredi dès 15 heures. Cette semaine déjà, 70% des trains grandes lignes ont dû être annulés entre mercredi après-midi et jeudi matin, à cause d'une grève de 14 heures.

Deux grèves d'avertissement de quelques heures avaient également eu lieu en septembre, et une la semaine dernière.

Hausse de 5% exigée

Ce mouvement social est le dernier épisode en date du conflit avec la direction de l'opérateur public Deutsche Bahn.

Le syndicat GDL réclame une hausse de 5% des salaires des conducteurs de train et une réduction de la semaine de travail de 39 à 37 heures. Il souhaite aussi négocier pour l'ensemble des cheminots, ce que refuse l'opérateur ferroviaire.

Il propose pour sa part de patienter jusqu'à l'adoption programmée d'une loi sur l'harmonisation des salaires. Avec ce texte, s'appliquera dans chaque entreprise l'accord salarial conclu avec le syndicat comptant le plus d'adhérents, ce qui n'est pas le cas de la GDL au sein de la Deutsche Bahn.

En 2012, de précédentes négociations entre GDL et l'entreprise publique avaient abouti à un accord prévoyant une augmentation des salaires de 6,2% sur deux ans.

(ats)

Votre opinion