Révélations – La Suisse, un carrefour névralgique dans les Pandora papers
Publié

RévélationsLa Suisse, un carrefour névralgique dans les Pandora papers

Les journalistes d’investigation suisses ont remonté la piste entre les montages financiers impliquant les grands de ce monde et la Suisse. Résumé.

par
mem

Combien de spécialistes suisses ont orchestré les montages financiers auxquels s’est adossé le Panaméen Alcolga qui apparaît comme pourvoyeur de sociétés offshore clé en main dans les Pandora papers révélés ce week-end? Environ 7000, à en croire les journalistes de la cellule investigation de Tamedia ayant participé au dépouillement des données et qui publient leurs résultats notamment dans la Tribune de Genève.

1 / 9
Svetlana Krivonogikh, une femme présentée par des médias russes comme une ex-maîtresse du président Vladimir Poutine, a acquis en 2003 un appartement pour quatre millions de dollars à Monaco via des comptes offshore. D’autres proches du président sont également cités.

Svetlana Krivonogikh, une femme présentée par des médias russes comme une ex-maîtresse du président Vladimir Poutine, a acquis en 2003 un appartement pour quatre millions de dollars à Monaco via des comptes offshore. D’autres proches du président sont également cités.

Capture d'écran
Parmi les personnalités citées figure le mannequin allemand Claudia Schiffer.

Parmi les personnalités citées figure le mannequin allemand Claudia Schiffer.

AFP
Le président équatorien, Guillermo Lasso, a, lui, logé des fonds dans deux trusts dont le siège se trouve aux Etats-Unis, dans le Dakota du Sud, selon l’ICIJ qui épingle également les présidents du Chili et de République dominicaine.

Le président équatorien, Guillermo Lasso, a, lui, logé des fonds dans deux trusts dont le siège se trouve aux Etats-Unis, dans le Dakota du Sud, selon l’ICIJ qui épingle également les présidents du Chili et de République dominicaine.

AFP

Ainsi, sur les 267 entreprises considérées suspectes, 57 sociétés seraient administrées par des fiduciaires ou des avocats suisses. Parmi les grandes fortunes qui auraient bénéficié de ces magouilles financières, sont cités pêle-mêle une maîtresse supposée de Vladimir Poutine, une des figures du scandale de corruption brésilien de Petrobas ou encore un homme d’affaires israélien ayant des activités minières suspectes en République démocratique du Congo. Depuis Schwytz entre autres, une soixantaine de sociétés auraient entre autres permis de faire fructifier ni vu ni connu la fortune du clan présidentiel d’Azerbaïdjan.

Photo d’illustration.

Photo d’illustration.

AFP

«Le mécanisme des poupées russes pour abriter votre fortune, ce sont les conseillers qui le planifient et le mettent à disposition. À Londres, à Singapour, en Suisse, vous avez cette catégorie», a expliqué l’ancien procureur tessinois Paolo Bernasconi aux journalistes de Tamedia.

Votre opinion

60 commentaires