Hockey sur glace: La Suisse va-t-elle battre le Canada? Leurs pronostics!
Publié

Hockey sur glaceLa Suisse va-t-elle battre le Canada? Leurs pronostics!

De Chris McSorley à Paul-André-Cadieux, en passant par Gary Sheehan et Serge Pelletier, ils se mouillent avant un quart de finale très attendu.

par
Christian Maillard
Keystone

Chris McSorley, directeur sportif de GE Servette: Canada - Suisse 4-5

«Je crois que la Suisse va s'imposer 5 à 4. Pourquoi? Parce qu'elle va être très bien disciplinée et qu'elle aura une plus grande détermination que les Canadiens.»

----------

Gary Sheehan, entraîneur d'Ajoie: Canada - Suisse 3-1

«Les Canadiens ont une revanche à prendre par rapport aux deux dernières confrontations aux Mondiaux, à Paris et Copenhague. Et pour la Suisse, c'est un cadeau empoisonné. Les Helvètes ont bien performé durant ce tournoi, mais malgré cela, ils ne sont que quatrièmes d'un groupe très élevé où les grosses nations n'ont pas joué à petite vitesse. Maintenant, face à une équipe canadienne privée de Mantha, elle aura une chance si Genoni réussit une grosse performance. Et, surtout, si les défenseurs ne jouent pas tous trop offensivement comme Josi. Les Canadiens vont essayer de jouer aussi physique que les Tchèques, ce qui n'avait pas bien convenu aux hommes de Fischer.»

----------

Flavien Conne, ex-international suisse: Canada - Suisse 4-2

«Je ne vois pas la Suisse battre cette fois-ci le Canada. Je me trouvais à Bratislava pour ses deux matches face à la Suède et contre la Russie, et s'l y a eu un gros progrès face aux plus petites nations, où elle a été capable de faire le jeu, il manque encore de technique et de profondeur face aux gros cadors. Nous ne sommes pas non plus dans un bon momentum avec trois défaites d'affilée. La clé du match viendra du début de match. Si on marque en premier et qu'on tient bien au premier tiers, qu'on fait douter les Canadiens, pourquoi pas? J'aurais envie de me tromper, mais la robustesse des Canadiens va faire la différence.»

----------

Johnny Kneubühler, joueur d'Ambri Piotta: Canada - Suisse 2-4

«Je vois bien cette Suisse s'imposer. Pourquoi? Parce qu'il y a autant de talent chez nous que dans cette formation du Canada. On a vu en début de tournoi qu'avec la confiance, elle était capable de belles choses. Avec un joueur comme Nico Hischier, tout est possible. Il apporte à chaque fois quelque chose. Ses petites passes peuvent faire tourner un match. Mais il faudra un meilleur power-play pour répéter nos deux derniers succès contre le Canada.»

----------

Serge Pelletier, ex-entraîneur du HCC: Canada - Suisse 4-2

«Je pense que cela va être un bon match. Le Canada se trouve sur un élan positif après le tour préliminaire, contrairement à la Suisse. Il devrait donc logiquement l'emporter. Après avoir perdu les deux dernières fois, les Canadiens sont avertis et se méfieront cette fois-ci. Mais cela restera serré jusqu'au bout, avec probablement un dernier but dans la cage vide.»

----------

Paul-André Cadieux, ex-entraîneur: Canada - Suisse 4-2

«Avant le tournoi, je pensais que le Canada serait l'adversaire idéal en quarts de finale pour la Suisse. A cause de la surface de jeu, plus large. Mais après un faux-départ contre la Finlande, le Canada s'est finalement bien adapté et a bien rectifié le tir avec, en plus, un très bon gardien dans sa cage. Les Suisses ont prouvé par le passé qu'ils étaient capable de s'imposer face au Canada, mais pour cela il faudra se monter plus efficace en phase offensive avec des tirs moins téléphonés. Et, surtout, ne pas répéter les mêmes erreurs défensives que face à la République tchèque, où les joueurs avaient oublié d'assurer leurs arrières en passant à l'attaque. Contre le Canada, les contre-attaques ne pardonneront pas...» (Images: Keystone)

Votre opinion