Publié

Assurance accidentLa Suva améliore encore son degré de couverture

Le degré de couverture de l'assureur national de droit public en matière d'accidents a progressé de 125 à 128% en un an.

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

La Suva a réalisé un rendement de 4,7% sur ses placements en 2013. Un résultat au-dessus de la moyenne de ces dix dernières années, même s'il s'inscrit en recul par rapport aux 8,6% de l'année précédente. Le degré de couverture de l'assureur national de droit public a en outre progressé de 125 à 128% en un an.

Les placements de la Suva sont composés à 47% de titres à revenu fixe, indique l'assureur mercredi, soit 22% en actions, 19% en placements alternatifs et 12% en immobilier, indique l'assureur mercredi.

Valeurs immobilisées en hausse

Les placements en actions, qui ont bénéficié de «plus-values substantielles», ont principalement contribué au résultat favorable enregistré l'an dernier. La plupart des obligations ont par contre réalisé un rendement légèrement négatif en raison de la hausse des taux d'intérêts. Les placements immobiliers ont en revanche eu de nouveau un rendement «attrayant», écrit la Suva.

Les valeurs immobilisées ont augmenté. Elles se sont élevées à 44 milliards de francs contre 41,9 milliards en 2012. Ce revenu permet à la Suva de verser, chaque mois, une centaine de milliers de rentes à des personnes invalides ou survivantes.

Comme les caisses de pensions

La stratégie de la Suva en matière de placements est comparable à celle des caisses de pensions. Elle observe des critères éthiques, écologiques et sociaux dans le choix de ses investissements. L'assureur basé à Lucerne présentera ses résultats détaillés de 2013 le 13 juin.

La Suva assure 1,9 million de personnes employées par 120'000 entreprises en Suisse contre les suites d'accidents et de maladies liées à leur activité professionnelle. Elle gère également l'assurance militaire.

(ats)

Votre opinion