Actualisé 30.06.2020 à 12:13

La taxe «anti-Covid» d’un resto fait polémique

Belgique

Un restaurant de Bruxelles a facturé 5 euros par couvert pour rembourser ses investissements liés à la pandémie.

par
lematin.ch
Des mesures anti-Covid facturées 5 euros par client, soit en l'occurrence 10 euros pour deux.

Des mesures anti-Covid facturées 5 euros par client, soit en l'occurrence 10 euros pour deux.

Facebook

Deux clients d’un restaurant bruxellois ont publié leur facture sur les réseaux sociaux, suscitant un véritable tollé, selon le portail d’informations belge 7sur7. On y voit que cet établissement facture ses «mesures Covid-19». Soit une taxe de 5 euros par couvert pour compenser ses frais liés à la pandémie: plexiglas, gel hydroalcoolique ou encore masques.

Cette pratique, si elle est annoncée par avance par l’établissement, n’est pas illégale en Belgique, est-il précisé. Mais elle suscite une vaste indignation, selon les médias locaux.

Sudpresse a joint le gérant du restaurant. «Vous pourriez me poser d’autres questions, 30% des restaurants pourraient fermer à cause de cette crise», a-t-il tranché, en colère, avant de raccrocher.

Liste des effets de l'épidémie

Face à la polémique cet établissement s’est ensuite expliqué sur Facebook. «Ne sachant pas ce qu'allait représenter en termes de frais supplémentaires les mesures anti-Covid que nous imposait le gouvernement, nous avions décidé d'appliquer un supplément de 5 euros par couvert en informant chaque table. Cela a duré 10 jours et les clients comprenaient notre position», a écrit la direction. Qui souligne ensuite les durs effets subis à cause du confinement.

«3 mois sans activité; 50% de la capacité d'accueil; 2/3 du chiffre d'affaire en moins; 0 licenciement, parce que nous sommes une équipe dans le pire comme dans le meilleur; des charges identiques et des frais supplémentaires», est-il listé.

Une explication qui a à son tour engendré des dizaines de commentaires. Une poignée d'internautes soutiennent le restaurant: «Moi je vais venir chez vous, avec mes amis. Parce qu’en ces temps, un peu de solidarité ne vous fera pas de tort. Oubliez les grincheux qui déversent leur bile, au fourneau le cœur joyeux! On arrive!» Reste que l’immense majorité des réactions restent virulentes et négatives.

R.M.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!