Football: La Tchaux, quel caractère!
Publié

FootballLa Tchaux, quel caractère!

Menés 0-2 sur leur pelouse par Bavois, Anthony Wüthrich et ses coéquipiers ont retourné la situation. Sinon, Djibril Cissé n'arrête pas de marquer.

par
Tim Guillemin

La Promotion League en est à sa onzième journée. Les joueurs en vue, les affiches, les phrases-choc: vous ne manquerez rien de ce qui concerne les six clubs romands de ce niveau, à savoir La Chaux-de-Fonds, Yverdon, Bavois, Stade-Lausanne-Ouchy, Sion M21 et le Stade Nyonnais.

Le scénario fou du week-end

Il nous vient de La Charrière, où La Chaux-de-Fonds a parfaitement réagi après une série compliquée. Les Neuchâtelois du haut avaient concédé leur première défaite de la saison à domicile face à Yverdon il y a deux semaines et ils voulaient absolument battre Bavois pour rester au contact de la première moitié du classement. Cela a été fait de fort belle manière, avec un retournement de situation de 0-2 à 3-2 en une demi-heure de feu, la dernière.

Le FCB a frappé d'entrée par Alex Gauthier et Adrian Alvarez et La Tchaux est passée près de la catastrophe. Anthony Wüthrich, Adjei Luther King et le revenant Juan Manuel Parapar (87e) lui ont permis de prendre trois points qui font un bien fou. Un mot sur le buteur du 3-2? L'Espagnol de 26 ans est l'un des joueurs les plus doués de Suisse romande, il l'a prouvé avec Azzurri 90 surtout et, un peu, avec Yverdon. Un talent fou, gâché par un investissement pas toujours à la hauteur. Son pied gauche est magique, sa frappe de balle est lourde et son sens du dribble est aiguisé. Lorsqu'il accélère, peu de défenseurs de Promotion League peuvent suivre le rythme. Espérons que sa blessure soit un mauvais souvenir et, surtout, qu'il prenne enfin conscience de ses énormes qualités pour se montrer constant. S'il y arrive, les Chaux-de-Fonniers viennent d'accueillir un sacré renfort.

Le buteur ne meurt jamais

Qui est le meilleur buteur de Promotion League après onze journées? Djibril Cissé, tout simplement. Suspendu le temps d'une rencontre, le Français en est à 10 réalisations en 10 matches, une moyenne appréciable. Dimanche, à la Schützenmatte, il a frappé deux fois. D'abord pour ouvrir la marque de la tête sur corner, une spécialité yverdonnoise cette saison. L'attaquant est allé se placer au premier poteau, surveillé par quatre (!) défenseurs d'Old Boys. Les Bâlois se méfiaient forcément, mais Cissé a sauté au bon moment, avec un timing parfait et une précision redoutable. Rien à faire. Il a ensuite ajouté un deuxième but, sur penalty. Et Yverdon a gagné 0-5, revenant à hauteur de Nyon, battu 1-0 sur le synthétique de Breitenrain. Kriens est toujours leader, quatre points devant les deux Vaudois.

La déception du week-end

Elle concerne justement le SC Kriens. Tant Nyon qu'Yverdon espéraient que les Lucernois perdent des points sur le terrain de Bâle M21. Un scénario envisageable, tant le déplacement au stade d'athlétisme de Saint-Jacques est compliqué. Les jeunes Bâlois menaient d'ailleurs 1-0 à la pause, mais le SCK est passé devant en fin de match. Victoire 2-4. Kriens, qui n'a perdu qu'une fois cette saison (face à Nyon) est décidément très solide et constant. Ce n'est vraiment pas une bonne nouvelle.

Sion M21, l'équipe aux mille visages

La semaine dernière, le directeur sportif du FC Bavois avait poussé un coup de gueule en voyant la composition du FC Sion M21 aux Peupliers. Kevin Fickentscher, Birama Ndoye, Martin Angha, Grégory Karlen étaient en effet tous venus renforcer la réserve sédunoise, Sion ne jouant pas ce week-end là. Rebelote face à Brühl ce samedi? Pas vraiment, non. Paolo Tramezzani étant privé de plusieurs titulaires retenus avec les équipes nationales, il a emmené plusieurs jeunes en stage en Italie. Et du coup, Sion M21 s'est mué quasiment en Sion M18 pour affronter Brühl. On exagère un peu, mais les hommes de Maurizio Jacobacci n'avaient absolument rien à voir avec l'équipe alignée une semaine plus tôt à Bavois. Kevin Constant, toujours banni de la Une, était sur le terrain. Score final, 1-1. But d'Ishmael Yartey sur penalty.

Le match fixé en même temps que Portugal-Suisse

Stade-Lausanne-Ouchy (13e) reçoit Zurich II (5e) ce mardi à 20h, avec la ferme intention de s'éloigner de la zone rouge. Une fois le match terminé, direction la douche, puis la buvette, pour suivre la deuxième mi-temps de Portugal-Suisse!

Votre opinion