28.08.2015 à 17:44

AntillesLa tempête Erika menace Saint-Domingue

La tempête tropicale qui a ravagé l'île de la Dominique se rapprochait de Saint-Domingue.

A Porto Rico, territoire américain, quelque 150'000 foyers ont été privés d'électricité. La tempête s'avance sur Saint-Domingue.

A Porto Rico, territoire américain, quelque 150'000 foyers ont été privés d'électricité. La tempête s'avance sur Saint-Domingue.

Keystone

La tempête tropicale Erika a ravagé sur son passage la petite île touristique de la Dominique, où elle a fait plusieurs morts ce jeudi 27 août, et menaçait vendredi la République dominicaine, tandis que l'Etat américain de Floride a déclaré l'état d'urgence pour s'y préparer.

Erika se trouvait à quelque 105 kilomètres de Saint-Domingue, la capitale de la République dominicaine, tandis que les vents se sont renforcés à 85 km/h, selon le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC).

Plus d'une vingtaine de morts

«L'oeil d'Erika va passer sur la République dominicaine cet après-midi, puis près des îles Turques-et-Caïques dans la nuit avant de se déplacer près des îles centre et nord-ouest des Bahamas samedi» et dans la nuit de samedi à dimanche, a précisé le NHC.

La tempête aurait provoqué la mort d'au moins 25 personnes sur l'île de la Dominique, une ancienne colonie britannique, où elle a déversé des pluies torrentielles qui ont généré des inondations, a expliqué à la chaîne américaine CBS le ministre des Travaux publics et des ports de la Dominique, Ian Pinard.

«Le pays a été gravement touché», a précisé M. Pinard sur la chaîne TV6 de Trinité-et-Tobago, évoquant des dommages importants sur les infrastructures, y compris le principal aéroport.

La Dominique a reçu plus de 300 millimètres de pluie, selon le NHC. Et jusqu'à 300 mm de pluie pourraient désormais tomber sur Porto Rico, les îles Vierges, la République dominicaine, Haïti, les îles Turques-et-Caïques et les Bahamas.

Le gouverneur de Floride, où la tempête doit arriver en début de semaine, a déclaré l'état d'urgence dans l'Etat, ce qui lui permet de mobiliser davantage de ressources ainsi que la Garde nationale.

«La tempête tropicale Erika représente une menace grave pour l'Etat de Floride et requiert de prendre des mesures de précaution pour protéger la population, les principales infrastructures et le bien-être général de l'Etat», écrit Rick Scott.

Cuba aussi menacé

Le NHC a toutefois précisé que la tempête ne se transformerait pas en ouragan en arrivant sur la Floride, contrairement à ce qu'il avait affirmé jusqu'à présent.

La Floride n'a pas été touchée par un ouragan depuis Wilma en octobre 2005.

A Porto Rico, territoire américain, quelque 150'000 foyers ont été privés d'électricité mais les dommages restent limités. «Il semble que nous revenons à la normale», a affirmé son gouverneur Alejandro García Padilla.

Cuba a averti de son côté que la tempête pourrait toucher certaines régions du sud-est de l'île dans les 48 heures.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!