Allemagne: La tête du réalisateur de «Nosferatu» a été volée

Actualisé

AllemagneLa tête du réalisateur de «Nosferatu» a été volée

Friedrich Wilhelm Murnau, l'auteur de «Nosferatu», l'un des chefs d'oeuvre du cinéma allemand, n'a plus de crâne. Il a été dérobé dans son caveau. Pratiques occultes?

par
cht
Murnau avait réalisé Nosferatu, un classique du cinéma muet allemand et pionnier des films d'horreur, avec l'acteur Max Schreck.

Murnau avait réalisé Nosferatu, un classique du cinéma muet allemand et pionnier des films d'horreur, avec l'acteur Max Schreck.

DR

La tête du réalisateur Friedrich Wilhelm Murnau, l'auteur de «Nosferatu», l'un des chefs d'oeuvre du cinéma expressionniste allemand, a été dérobée dans son caveau, selon la direction du cimetière de Stahndorf, dans les environs de Berlin.

Les auteurs du forfait ont délibérément ciblé les restes du réalisateur, les cercueils de ses frères, dans le même caveau, étant demeurés intacts, selon cette source, citée par l'agence allemande dpa.

Interrogé par le quotidien Bild, le responsable de ce cimetière, Olaf Ihlefeldt, affirme être «sûr que les faits se sont produits entre le 4 et le 12 juillet». «Je suppose que la porte (du caveau) a été ouverte avec un fil de fer», a-t-il estimé, racontant «avoir eu un choc» quand il a ouvert le cercueil: «ils avaient emporté la tête». Un porte-parole de la police berlinoise, également cité par le journal, affirme ne pas exclure que les faits relèvent de pratiques «occultes».

Né le 28 décembre 1888, Friedrich Wilhelm Murnau, de son vrai nom Friedrich Wilhelm Plumpe, est devenu célèbre en réalisant en 1921 «Nosferatu», classique du cinéma muet allemand. Il a obtenu la reconnaissance internationale avec «Le dernier des hommes» (1924), avant de tourner «Tartuffe» (1925) et «Faust» (1926).

Appelé à Hollywood en 1926, il a remporté trois Oscars avec «Sunrise». Grièvement blessé dans un accident de voiture en Californie, il est mort en mars 1931, peu avant la sortie de son dernier film «Tabu».

Et pour revoir Nosferatu, c'est ci-dessous:

(AFP)

Ton opinion