11.04.2014 à 17:23

SantéLa trisomie 21 sera considérée comme une infirmité congénitale

La trisomie 21 devrait à l'avenir être considérée officiellement comme une infirmité congénitale. Les personnes concernées obtiendront les prestations AI, sans devoir prouver qu'il existe une infirmité.

La trisomie 21 sera considérée comme une infirmité congénitale.

La trisomie 21 sera considérée comme une infirmité congénitale.

Archives/photo d'illustration, Keystone

Par 13 voix sans opposition, la commission de la santé du National recommande au plénum d'accepter la motion du Conseil des Etats sur la trisomie 21.

Une inscription sur la liste des infirmités congénitales de la trisomie 21 - ou de ses composantes qui n'y figurent pas encore - inversera en effet le fardeau de la preuve. Pour l'octroi des prestations AI, les parents, et les intéressés plus tard, n'auront plus besoin de prouver qu'il existe une infirmité.

Diagnostics prénataux

Grâce aux nouveaux diagnostics prénataux, la trisomie 21 peut être détectée pendant la grossesse. De nombreux parents décident de procéder à une interruption de grossesse. D'autres renoncent au diagnostic prénatal ou choisissent de garder l'enfant.

La question de savoir s'il pourrait aussi être possible de dépister la trisomie dans le cadre d'un diagnostic préimplantatoire (analyse d'un embryon conçu in vitro avant son implantation dans l'utérus) reste ouverte. Suivant le Conseil fédéral, le Conseil des Etats a refusé de franchir le pas. Le National doit encore se prononcer. Sa commission préparatoire y est favorable.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!