Vaccination en Suisse – La troisième dose pour tous n’arrivera pas avant l’année prochaine
Publié

Vaccination en SuisseLa troisième dose pour tous n’arrivera pas avant l’année prochaine

Les cantons ne sont pas prêts à lancer la vaccination de rappel. Un infectiologue zurichois met en garde: si nous n’augmentons pas le taux de vaccination, nous pourrions nous retrouver dans la même situation que l’Autriche.

Archives/Photo d’illustration.

Archives/Photo d’illustration.

Reuters

La Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) a annoncé la semaine dernière qu'elle recommanderait la troisième dose de vaccin anti-Covid-19 pour tous fin novembre. Mais maintenant, il devient clair que la plupart des moins de 65 ans devront encore attendre la nouvelle année pour le rappel, écrit la «SonntagsZeitung». Les cantons veulent d’abord privilégier les plus de 65 ans et aucun d’entre eux ne peut garantir que la troisième dose sera disponible pour tout le monde avant la fin décembre.

La raison de ce retard? Pour la Direction de la santé du canton de Berne, les centres de vaccination ne disposent plus des capacités élevées du printemps dernier, car le personnel qualifié doit désormais être engagé ailleurs. Mais il existe une autre raison: les autorités ne sont plus disposées à lever les fonds nécessaires.

Compte tenu du nombre croissant de cas de Covid-19 en Suisse, un taux de vaccination élevé pourrait éviter le pire, estiment des experts comme Huldrych Günthard, infectiologue à l'hôpital universitaire de Zurich. Il critique vivement le lambinage des cantons: «Il faut désormais relancer la campagne de vaccination par tous les moyens et le plus vite possible, quitte à faire appel à l’armée ou à la protection civile. Sinon, nous allons bientôt nous retrouver dans la situation dans laquelle se trouve déjà l'Autriche.» Vienne a décidé de confiner toute sa population et de rendre la vaccination obligatoire à partir de février 2022.

(cle)

Votre opinion

112 commentaires