Publié

Etats-UnisLa «tueuse d'une demi-tonne» a perdu la moitié de son poids

En 2008, Mayra Rosales, 540 kilos, avait été accusée d'avoir étouffé son neveu de 2 ans en roulant sur lui. Innocentée, elle a depuis perdu la moitié de son poids.

Dans un documentaire de la chaîne américaine TLC intitulé «Half Ton Killer», qui sera diffusé le 4 décembre, Mayra apparaît transformée.

Après que son innocence avait été prouvée, elle pesait plus de 500 kilos. Il avait fallu abattre un mur pour la sortir de son domicile et l'emmener à l'hôpital en camion, l'ambulance s'étant révélée trop petite.

Selon un communiqué de presse, elle aurait perdu depuis une quantité phénoménale de poids, grâce à la chirurgie, les exercices thérapeutiques et de gros changements de régime.

Elle s'était accusée à la place de sa soeur

Même si elle avait avoué en 2008, Mayra avait été acquittée du meurtre de son neveu après que les preuves ont montré que le garçon avait subi de multiples lésions au crâne. Son avocat Sergio Valdez avait alors démontré devant le tribunal qu'elle n'avait pas la capacité physique de frapper l'enfant.

Mayra avait alors confessé depuis son lit, chez elle, par vidéo, qu'elle avait tenté de couvrir sa soeur, qui se laissait emporter trop facilement et hurlait sur son fils en le frappant parfois avec sa brosse à cheveux. «Je me disais que j'allais mourir de toute façon donc j'ai décidé d'admettre le crime pour protéger ma soeur...», explique Mayra.

Jaime a été reconnue coupable et purge actuellement une peine de 15 ans de prison.

Une nouvelle vie

Aujourdhui, Mayra cherche à être suffisamment en forme pour s'occuper seule de ses neveux et nièces. Sur les photos qu'elle poste sur Facebook, on peut voir l'Américaine de 32 ans maquillée et manucurée.

Elle a subi plusieurs opérations chirurgicales aux jambes et attend la pose d'un anneau gastrique dans les mois à venir. Elle a également suivi un régime visant à réduire la quantité de sucre et de calories qu'elle ingurgitait régulièrement. Elle est optimiste sur son avenir: «Je peux me tourner et m'assoir seule dans ma chaise roulante pour sortir. Je suis encore en mouvement.»

Grâce à ses deux heures d'entraînement quotidiennes, dans un centre de réhabilitation, elle a réussi à monter 36 marches d'escalier seule. Et elle voudrait aller plus loin. «Avant j'étais vivante mais je n'avais pas de vie. Maintenant j'en ai une.»

Ton opinion