Actualisé 11.03.2013 à 07:39

PolitiqueLa vague de Fukushima agite encore la Berne fédérale

Deux ans après la catastrophe de Fukushima, l'émotion publique s'estompe. Mais le chantier politique pour sortir la Suisse du nucléaire vient à peine de commencer. Réactions de conseillers nationaux romands.

von
Patrick Chuard
Berne

L'émotion créée par la catastrophe de Fukushima s'efface, deux ans après les événements, selon un sondage. Mais «l'effet Fukushima» a lancé un mouvement de fond dans la politique suisse. Et il ne semble pas prêt de s'arrêter.

La décision de principe du Conseil fédéral de sortir la Suisse du nucléaire a été rapide en 2010: quelques semaines à peine après l'accident japonais. La majorité du parlement a suivi dans les mois suivants. Mais les décisions concrètes se font attendre. «La politique avance lentement en Suisse et cette sortie prendra des années», avertit le conseiller national Antonio Hodgers (Verts/GE).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!