Littérature: La Valaisanne Jollien-Fardel écartée de la course au Goncourt

Publié

LittératureLa Valaisanne Jollien-Fardel écartée de la course au Goncourt

Avec son premier roman «Sa préférée», l’auteure romande ne fait pas partie des huit finalistes pour la prestigieuse récompense.

par
Michel Pralong
Sarah Jollien-Fardel reste en lice pour le Goncourt des lycéens.

Sarah Jollien-Fardel reste en lice pour le Goncourt des lycéens.

Yvain Genevay/Le Matin

C’était un beau rêve, mais il a pris fin ce matin. Le jury du Prix Goncourt a publié sa liste rétrécie des romans susceptibles de décrocher le trophée cette année. Des 15 annoncés précédemment, il n’en reste plus que huit. Et celui de la Valaisanne Sarah Jollien-Fardel, «Sa préférée», n’y figure plus.

La romancière a appris la nouvelle à la Foire du Valais et le «Nouvelliste» a pu recueillir sa première réaction. Déçue, elle se console en restant en lice pour le Goncourt des lycéens, «qui est un prix que je trouve magnifique». Sans compter qu’elle a déjà remporté plusieurs prix, donc celui du roman FNAC.

Les huit titres qui restent en lice pour le Goncourt sont «Le Cœur ne cède pas», de Grégoire Bouillier (Flammarion), «Les Liens artificiels», de Nathan Devers (Albin Michel), «Le Mage du Kremlin», de Giuliano da Empoli (Gallimard), «Vivre vite», de Brigitte Giraud (Flammarion), «Les Presque sœurs», de Cloé Korman (Seuil), «Une Somme humaine», de Makenzy Orcel (Rivages), «La Petite menteuse», de Pascale Robert-Diard (L’Iconoclaste) et «La Vie clandestine», de Monica Sabolo (Gallimard).

Les quatre finalistes seront annoncés le 25 octobre depuis Beyrouth.

Ton opinion

3 commentaires