Hockey sur glace: La victoire de la maturité
Actualisé

Hockey sur glaceLa victoire de la maturité

Comme l’an dernier, le HC Bienne s’est hissé dans le dernier carré. Les Biennois ont remporté la série face à Ambri sur le score de 4-1.

par
Cyrill Pasche
Bienne

Le HC Bienne est en demi-finale pour la deuxième année de rang. Sans jamais douter, pas même après la seule défaite de la série, samedi dernier à la Valascia. Ambri a été un adversaire terriblement coriace, imprévisible aussi avec ce premier bloc de feu en supériorité numérique, et s’est avéré être une menace constante pour le HCB. Mais l’équipe la plus complète, la plus homogène et équilibrée, a finalement été récompensée. Bienne quatre, Ambri un. Le HCB n’a pas manqué son premier puck de match à domicile et s’est surtout évité un déplacement de plus à la Valascia, avec le risque de tout devoir recommencer à zéro.

Les Seelandais ont peut-être fait le plus dur: passer sans trop de dégâts l’obstacle des quarts de finale, où leur statut de favori ne leur donnait aucun droit à l’erreur. La victoire d’hier (2-1) n’a pas été flamboyante. Elle est avant tout celle de la maturité.

Si les hommes de l’entraîneur Antti Törmänen n’ont pas réussi à masquer leur nervosité en début de rencontre, ils sont restés imperturbables dans les derniers instants du duel lorsque les Tessinois ont tenté leur va-tout avec un homme en plus (durant 2’45’’). Il y a des signes qui ne trompent pas : cette équipe biennoise a pris de la bouteille et sa façon de gérer sa fin de match en est un.

L’expérience de l’année dernière, lorsque les Biennois avaient flirté avec une qualification pour la finale avant de s’effondrer face à Lugano, leur sera bénéfique pour la suite du parcours. Qui sait jusqu’où cette équipe, qui a encore de la marge en terme de fond de jeu, peut aller cette fois-ci?

Bienne - Ambri 2-1 (1-1 1-0 0-0)

Tissot Arena. 6521 spectateurs (guichets fermés).

Arbitres: MM. Hebeisen, Salonen (Fin), Kaderli et Gnemmi.

Buts: 2e Trisconi 0-1, 5e Brunner (Earl) 1-1, 28e Earl (Fuchs) 2-1.

Bienne: Hiller; Kreis, Salmela; Forster, Sataric; Moser, Maurer; Petschenig; Riat, Diem, Künzle; Pedretti, Kärki, Rajala; Brunner, Fuchs, Earl; Schmutz, Neuenschwander, Hügli; Tschantré. Entraîneur: Törmänen.

Ambri: Conz; Fora, Dotti; Fischer, Guerra; Plastino, Ngoy; Jelovac; D’Agostini, Novotny, Hofer; Zwerger, Müller, Kubalik; Trisconi, Kostner, Bianchi; Incir, Goi, Lauper; Mazzolini. Entraîneur: Cereda.

Notes: Bienne sans Pouliot (malade), Egli, Fey ni Lüthi (surnuméraires). Ambri sans Lerg, Pinana (blessés), Kienzle, Kneubühler ni Rohrbach (surnuméraires). But de Bianchi annulé pour une canne haute (19e). Tir sur le poteau: Novotny (31e). Tirs sur la transversale: Forster (31e). Temps mort demandé par Ambri (57’15). Ambri sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (de 57’15 à la fin du match).

Pénalités: 2 x 2’ contre Bienne, 3 x 2’ + 1 x 10’ (Fischer) contre Ambri.

Votre opinion