Red Dead Redemption: La vidéo d'une féministe tabassée fait polémique

Publié

Red Dead RedemptionLa vidéo d'une féministe tabassée fait polémique

La publication d'une vidéo montrant l'agression d'une féministe dans le dernier titre de Rockstar Games a mis YouTube dans l'embarras.

par
LeMatin.ch
YouTube a finalement remis en ligne les vidéos incriminées.

YouTube a finalement remis en ligne les vidéos incriminées.

Rockstar

Depuis sa sortie le 26 octobre dernier sur consoles de salon, le dernier né de chez «Rockstar Games» écrase tout sur son passage et déchaîne les passions. «Red Dead Redemption II» a en effet été vendu plus de 17 millions de fois en l'espace de seulement 8 jours, un record.

Pour rappel, ce jeu vous plonge dans la peau d'un cow-boy de l'Amérique de 1899. L'une des marques de fabrique de la franchise permet aux joueurs de déplacer librement dans un «open world» à la fois riche et vaste, dénichant des missions partout et pouvant intéragir avec son monde.

Et c'est ainsi que le YouTubeur Shirrako, au fil des ses aventures dans le jeu, a croisé la route d'une féministe militant pour le droit de vote de la femme, visible dans la ville de Saint-Denis. Le vidéaste va alors la tabasser, profitant de la liberté que lui offre le jeu. Il a ensuite publié la vidéo de cette séquence sur YouTube, intitulée «Beating Up Annoying Feminist» et va totaliser près de deux millions de vues.

La firme américaine a alors choisi de supprimer l'intégralité des vidéos du jeune homme, justifiant cette action par une incitation à la violence.

Ce dernier n'a d'ailleurs pas tardé à réagir: «YouTube a fermé ma chaîne parce que j'ai tué une femme dans #RDR2. Ils ont dit que cela faisait une promotion de la violence. Dans ce jeu, tu passes ton temps à tuer des hommes et ça ne choque personne mais lorsque tu frappes une femme, tu es banni de la plateforme. Quel est votre problème?»

La décision de la part de YouTube a rapidement provoqué la colère de nombreux joueurs et influenceurs forçant la plateforme à se rétracter et republier les quelques 8000 vidéos de Shirrako en ligne. Celle qui a tout déclenché est désormais soumise à un âge limite pour être consultée.

Ton opinion