Actualisé

IsraëlLa vie d'Ariel Sharon est en danger

Plusieurs organes vitaux d'Ariel Sharon, et pas seulement ses reins, comme l'avaient rapporté les médias mercredi, ont cessé de fonctionner normalement-

Ariel Sharon (photo d'archives)

Ariel Sharon (photo d'archives)

Keystone

La vie d'Ariel Sharon est en danger. Plusieurs organes vitaux ne fonctionnent plus normalement, a déclaré jeudi le directeur de l'hôpital Tel Hashomer près de Tel-Aviv. L'ancien Premier ministre est dans le coma depuis le 4 janvier 2006.

«Ces deux derniers jours, nous avons assisté à une baisse graduelle dans le fonctionnement de plusieurs organes centraux d'Ariel Sharon, qui sont essentiels à sa survie», a déclaré Zeev Rotstein, lors d'un point de presse devant l'hôpital, retransmis à la radio militaire.

«Son état est défini comme critique, ce qui signifie que sa vie est en danger», a ajouté Zeev Rotstein, qui a refusé de se prononcer sur le délai dans lequel pourrait survenir le décès d'Ariel Sharon, âgé de 85 ans et dans le coma depuis près de huit ans.

«Une question de jours»

Le quotidien Haaretz, citant une source informée, estimait mercredi que si l'état de santé de l'ex-Premier ministre continuait de se dégrader, son décès serait «une question de jours».

«Le sentiment du personnel médical de l'hôpital et de la famille d'Ariel Sharon est que nous assistons actuellement à un changement pour le pire de son état de santé», a poursuivi le directeur de l'hôpital.

Agé de 85 ans, Ariel Sharon est hospitalisé au centre Shiva de l'hôpital Tel Hashomer près de Tel-Aviv. Il a été terrassé par une attaque cérébrale le 4 janvier 2006 et se trouve depuis dans le coma, ses fils ayant décidé de le maintenir en vie sous assistance médicale. Il n'a manifesté aucun signe de réveil.

Premier ministre en 2001

Ancien général, Ariel Sharon était devenu Premier ministre en 2001. Il avait été reconduit à ce poste en 2003. Après avoir été un fervent partisan de la colonisation des territoires palestiniens, il a organisé en 2005 le retrait israélien de la bande de Gaza et le démantèlement des colonies installées dans cette région.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!