10.11.2020 à 11:56

TransportsLa ville de Zurich teste le bus sur appel dans deux quartiers

Le bus sur appel ne roule pas sur des lignes ou fixes ou selon des horaires réguliers. En plus des arrêts des bus, il dessert 150 autres arrêts dont la liste peut être consultée sur son application.

Le «Pikmi» circule dans les quartiers d’Altstetten et d’Albisrieden entre 20h00 et minuit. Le reste de la journée, les véhicules sont utilisés par Mobility.

Le «Pikmi» circule dans les quartiers d’Altstetten et d’Albisrieden entre 20h00 et minuit. Le reste de la journée, les véhicules sont utilisés par Mobility.

VBZ

La ville de Zurich teste le bus sur appel dans deux quartiers. Les véhicules circulent tous les soirs. Ils peuvent être réservés grâce à une application ou par téléphone. Le projet pilote appelé «Pikmi» doit durer 18 mois.

Le projet a été lancé par les transports publics zurichois (VBZ) en collaboration avec le département des transports de la ville de Zurich. Le «Pikmi» circule dans les quartiers d’Altstetten et d’Albisrieden entre 20h00 et minuit. Le reste de la journée, les véhicules sont utilisés par Mobility, ont indiqué mardi les VBZ.

Contrairement aux transports publics réguliers, le bus sur appel ne roule pas sur des lignes ou fixes ou selon des horaires réguliers. En plus des arrêts des VBZ, il dessert 150 autres arrêts dont la liste peut être consultée sur l’application «Pikmi».

Lors de la réservation, l’application indique aux passagers le temps d’attente estimé jusqu’à la prise en charge. Les demandes de réservations sont combinées et l’itinéraire le plus court est calculé. Les véhicules disposent de cinq sièges, mais trois seulement sont disponibles afin de respecter le concept de protection contre le coronavirus.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé