23.02.2012 à 18:06

GenèveLa Ville hébergera les sans-papiers de la Jonction

Après avoir dormi dans un abri PCi, les clandestins, à la rue depuis l’incendie de leur immeuble à la Jonction, dormiront à l’hôtel aux frais de la Ville. Seulement quelques jours, le temps de trouver une solution.

par
Dominique Botti
Keystone

La grande partie des sinistrés de la Jonction ont déjà trouvé un nouveau toit, une semaine et demie après l’incendie, dans la nuit du 12 au 13 février, qui a détruit leur immeuble. « Nous n’avons pas encore trouvé de solution pour 27 personnes, dont dix enfants, qui n’ont pour la plupart pas de statut légal en Suisse», explique Esther Alder, conseillère administrative du Département de la cohésion sociale et de la solidarité de la Ville de Genève. Cette trentaine de personnes dormira encore une nuit dans l’abri PCi de Varembé. Dès demain soir, vendredi donc, les sans-papiers sinistrés logeront à l’hôtel. «Seulement quelques jours le temps de trouver rapidement une solution de relogement», ajoute l’élue écolo.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!