18.11.2014 à 10:12

La violence envers les femmes peut être aussi psychologique

Gare à la jalousie!

Près de 50 organisations lanceront en Suisse le 25 novembre la campagne internationale «16 jours contre la violence faite aux femmes».

La violence faite aux femmes n'est pas seulement physique, elle peut aussi être psychologique. (En photo une victime dans un commissariat de police de police).

La violence faite aux femmes n'est pas seulement physique, elle peut aussi être psychologique. (En photo une victime dans un commissariat de police de police).

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

La violence faite aux femmes n'est pas seulement physique, elle peut aussi être psychologique.

Près de 50 organisations lancent mardi prochain en Suisse la campagne internationale «16 jours contre la violence faite aux femmes». L'accent est mis cette année sur les abus commis au nom de la jalousie.

La campagne est lancée le 25 novembre, lors de la journée internationale contre la violence faite aux femmes, indique sur son site (cfd) l'ONG féministe pour la paix. Elle se terminera par la journée internationale des droits humains du 10 décembre.

La jalousie est une attitude largement répandue dans les rapports homme-femme, souligne un sondage en ligne, proposé par l'ONG féministe pour la paix et relayé par 20min.ch en allemand et un autre site. Au total 47'000 personnes ont donné leur avis en ligne.

Quand jalousie signifie enfermement

Selon cette prise de température, beaucoup de jeunes estiment qu'aimer signifie «appartenir à quelqu'un». Ils considèrent la jalousie comme une manifestation de l'amour. Les choses dérapent quant au nom de cet amour, un des partenaires n'est plus libre dans sa vie sociale ou ses mouvements.

Pendant ces 16 jours, les nombreuses facettes des violences faites aux femmes seront montrées par des actions, des conférences publiques, des expositions et des projections de films. Cette campagne veut aussi souligner que les droits des femmes relèvent des droits humains.

À travers le monde, les femmes se heurtent à une discrimination structurelle qui porte atteinte à leurs chances de survie. Des organisations de défense des droits des femmes et des droits humains travaillent ensemble sous la coordination de cfd depuis 2008 pour organiser cette manifestation en Suisse.

En Suisse, les événements sont organisés en Suisse alémanique, à l'exception de Bienne. Tous les rendez-vous sont en allemand.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!