06.02.2020 à 11:56

TennisLa visite de Roger Federer en Namibie

Le tennisman bâlois est allé à la rencontre des élèves et des instituteurs d’une école primaire, avant de rencontrer le président namibien et des représentants du Gouvernement.

par
Sport-Center

Vidéo de la visite de Roger Federer en Namibie le mercredi 5 février 2020.

Vendredi, Roger Federer et Rafael Nadal battront un record d'assistance pour un match de tennis: ils seront en effet 50'000 spectateurs au Cap (Afrique du Sud) pour assister au «Match for Africa», qui opposera au Cape Town Stadium les deux légendes vivantes du tennis (20 titres en Grand Chelem pour le Suisse, 19 pour l'Espagnol).

Dans une interview accordée à «24 Heures» et à la «Tribune de Genève», Roger Federer s'est longuement exprimé sur ce match: «Je suis si heureux de voir enfin un «Match for Africa» sur sol africain, a-t-il dit. Je regrette presque d’avoir attendu autant d’années pour monter ce projet. (...) Et puis, le fait que ce soit avec Rafa (Nadal) rend la chose encore plus belle. Mes parents sont fiers de moi. Je m’attends à vivre un moment très spécial.»

Avant de rallier l'Afrique du Sud, le tennisman bâlois de 38 ans est passé par la Namibie. Il y est notamment allé à la rencontre des élèves et des institutrices d'une école primaire soutenue par la «Fondation Roger Federer», avant d'être reçu par le président namibien Hage Geingob et des membres du Gouvernement.

Roger Federer en conversation avec des institutrices de l'école primaire namibienne à qui il a rendu visite.

Roger Federer en conversation avec des institutrices de l'école primaire namibienne à qui il a rendu visite.

«Quand je peux m’entretenir avec les présidents namibien et sud-africain, je bénéficie d’une plateforme unique, explique Roger Federer. Je peux plaider la cause de l’éducation et tenter de la faire remonter dans la liste de leurs priorités. C’est un tout. S’ils me font une promesse, je peux aussi organiser un suivi avec nos partenaires sur place. Rencontrer les décideurs est un moyen de faire bouger les choses. Car on a souvent besoin d’eux. C’est un moyen de gagner du temps. Donc si je sens qu’une rencontre peut aider la fondation et les enfants qu’elle soutient, je le fais.»

Roger Federer a été reçu par le président namibien Hage Geingob.

Roger Federer a été reçu par le président namibien Hage Geingob.

En tout, 1,55 million d'enfants ont bénéficié du soutien de la «Fondation Roger Federer», depuis le premier projet, fin 2003 à Port Elizabeth. «Il y avait alors une école et un hôpital où des enfants condamnés étaient alignés sur des petits lits, se souvient le champion. J’avais été secoué. Avec le temps, j’encaisse mieux ces situations, et voir les sourires dans les salles de classe me comble de joie.»

Roger Federer avec une élève de l'école primaire namibienne que soutient sa Fondation. Images: RF Foundation.

Roger Federer avec une élève de l'école primaire namibienne que soutient sa Fondation. Images: RF Foundation.

Depuis seize ans, la Fondation a consenti à un investissement de 52 millions de francs. CEO de la Fondation, Janine Händel estime à 82% du total l’apport personnel de Roger Federer (direct ou indirect, soit à travers des événements liés à sa personne). Son implication financière s'élèverait donc à 43 millions de francs.

R.Ty/M.A.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!